Selon différentes sources dont Reporters sans Frontières, YouTube serait bloqué par l’opérateur Maroc Telecom depuis le 25 mai. « Contacté à plusieurs reprises par Reporters sans frontières, [Maroc Telecom] n’a pas donné suite à ces appels », indique Algerie-DZ. « Néanmoins, l’organisation a appris selon un journaliste européen que l’attaché de presse de la société Maroc Telecom aurait affirmé qu’il s’agit d’un ‘problème technique’« , ajoute le site.

Pour RSF, « on est en droit de se demander comment ‘un problème technique’ peut affecter un seul site, à savoir Youtube« . Notant qu’aucune déclaration officielle n’est venue asseoir cette thèse, l’organisation rappelle « qu’un blocage de site est illégal s’il n’est pas la conséquence d’une décision judiciaire ».

La mise en ligne de vidéos montrant de jeunes manifestants sahraouis pourrait êter à l’origine de la décision de l’opérateur national. Les fournisseurs d’accès concurrents Wana et Méditel ne bloquent pas YouTube. Une pétition a été créée à l’adresse Stop-censure.org pour demander au Maroc de cesser cette censure, qui touche déjà depuis un an d’autres sites et services comme Google Earth et LiveJournal.

Partager sur les réseaux sociaux