Joost, le service de TV 2.0 en P2P auquel nous consacrions un grand dossier au début du mois, a été ajouté comme partie prenante au procès qui oppose l’éditeur de Morpheus Streamcast Networks aux fondateurs de Skype et de Kazaa, les géniteurs du projet. Ebay, qui a racheté Skype en 2005, est également visé Streamcast.

A l’origine de l’action figure le protocole de P2P de Kazaa, FastTrack, qui était employé à ses débuts par Morpheus. L’éditeur du logiciel reproche à Niklas Zennström et Janus Friis (fondateurs de Skype, Kazaa et Joost) d’avoir revendu Kazaa sans avoir consulté Streamcast alors-même que celui-ci bénéficiait contractuellement d’une option préférentielle d’achat. Depuis, Streamcast Networks considère que toutes les opérations entrepreneuriales des deux nordiques et leurs bénéfices colossaux découlent de cette prétendue violation contractuelle. Joost étant le dernier projet en date des deux hommes, il était logique que Streamcast l’ajoute à sa liste pour faire gonfler la note des dommages et intérêts réclamés.

L’action est toutefois mal engagée puisque Streamcast Networks a déjà perdu en première instance au début de l’année. Il réclamait 4,1 milliards de dollars de dommages et intérêts à eBay.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés