Les temps sont durs pour les deux petites majors. EMI, qui avait déjà émis un avertissement sur ses résultats en janvier vient à nouveau de publier un profit warning face à ses difficultés aux Etats-Unis. De son côté, Warner Music annonçait la semaine dernière ses résultats financiers. Ils sont très mauvais, pour ne pas dire excécrables. Le chiffre d’affaires de la maison de disques a baissé de 11 % au premier trimestre de son exercice fiscal 2006-2007, à 928 millions de dollars. Les bénéfices ont chuté de 74 % par rapport à 2005-2006. Mais pire et beaucoup plus inquiétant, les résultats de Warner Music sur le numérique sont pour la première fois en baisse ! Le chiffre d’affaires sur le dématérialisé a atteint 100 millions de dollars au premier trimestre, soit 4 % de moins que les 104 millions réalisés au trimestre précédent. Avec le patron Bronfman qui se refuse indécrotablement à vendre des fichiers MP3 demandés par les consommateurs, rien ne pousse à croire que Warner saura se rétablir au cours de l’année…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés