A partir de 2016, les parents d'élèves scolarisés en école primaire ou au collège pourront consulter le cahier d'évaluations de leurs enfants sur internet, grâce au nouveau livret scolaire numérique mis en place par l'Education nationale.

La ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem a présenté mardi une réforme de l'évaluation des élèves du CP à la 3ème, qui passera notamment par la mise en oeuvre d'un nouveau livret de scolarité qui sera accessible en ligne. L'école continue ainsi sa dématérialisation, alors que seul le cahier de textes numérique était jusqu'à présent obligatoire dans les établissements du primaire et du secondaire.

"Le nouveau livret scolaire de l’école et du collège est un outil simple et précis pour rendre compte aux parents des acquis de leurs enfants et permettre ainsi une évaluation plus complète et exigeante", explique le ministère. "Suivant les recommandations de la conférence nationale sur l’évaluation des élèves, ce nouveau livret sera désormais accessible en ligne afin que parents et élèves puissent en prendre connaissance".  Le cahier sera rempli par les enseignants grâce à une application commune aux deux degrés, avec les évaluations de chaque élève matière par matière.

Les notes ne seront pas officiellement supprimées en primaire et au collège, mais restent optionnelles. "La liberté est laissée aux équipes enseignantes", prévient le gouvernement, qui estime qu'un tiers des enseignements ont encore recours à des notes dans ces niveaux.

A la place de l'actuel et très complexe livret de compétences, qui pouvait contenir jusqu'à 98 évaluations de compétences sur plus de 20 pages, le nouveau livret renouera avec un bulletin trimestriel à l'ancienne, auquel se joindra à la fin de chaque cycle (CE2, 6ème, 3ème) une fiche de bilan global sur 8 champs d'apprentissage du socle, avec quatre degrés de notation : maîtrise insuffisante, fragile, satisfaisante ou très bonne (oui, on passe directement de "satisfaisant" à "très bon", ce qui paraît curieux…). Ainsi en fin de parcours scolaire obligatoire, le dossier complet de l'élève se composera d'une trentaine de pages.

Un bulletin périodique plus détaillé est par ailleurs prévu, qui permet de suivre l'évaluation de chaque matière chapitre par chapitre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés