Microsoft déclare que le moteur de recherche par défaut dans Edge ne sera par Bing mais Baidu. Cette annonce, qui ne concerne que le marché chinois, ressemble à une manœuvre du géant américain pour dynamiser l'adoption de Windows 10 dans le pays.

Microsoft ne ménage pas ses efforts pour faire adopter Windows 10 par le plus grand nombre. L'entreprise américaine fait par exemple télécharger le système d'exploitation en arrière-plan sans l'accord de l'utilisateur, au prétexte d'anticiper son désir de migration. Du côté des entreprises, la société propose une période d'essai gratuite pour leur permettre de découvrir l'O.S. avant de sauter le pas.

Pour la Chine, la tactique du géant des logiciels est quelque peu différente. Conscient qu'il s'agit-là d'un marché à part, le groupe est visiblement prêt à céder un peu de terrain pour se répandre plus rapidement dans le pays (même s'il y a déjà 10 millions d'appareils équipés de Windows 10, selon les statistiques de la société). C'est en tout cas ce qui transparaît de l'accord annoncé mercredi.

La firme de Redmond révèle en effet l'existence d'un partenariat avec Baidu, le principal moteur de recherche en Chine. Selon les explications données par Yusuf Mefdi, qui est le vice-président en charge de Windows et des appareils, Baidu sera désormais le moteur de recherche par défaut de Edge – le nouveau navigateur web de Microsoft, qui doit remplacer à terme Internet Explorer – en Chine.

Microsoft choisit donc de sacrifier Bing au nom d'un certain réalisme (la part de marché du moteur en Chine est insignifiante : moins de 1 %, selon des données remontant à l'été 2014), en considérant qu'il est plus important que la Chine adopte massivement Windows 10. Des problématiques réglementaires, qui ne sont toutefois pas évoquées par Microsoft, ont peut être également pesé dans la décision finale.

Par ailleurs, Microsoft indique que Baidu aura aussi pour rôle de fournir des applications universelles pour Windows dans la recherche, la vidéo, le cloud et la cartographie. L'accord ne concerne manifestement pas Internet Explorer, qui devrait donc toujours fournir un accès au web via Bing. En outre, il est attendu que les usagers chinois puissent changer de moteur de recherche par la suite, en paramétrant Edge.

( photo : CC BY-NC-ND Steve Tolcher )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés