Apple a effectué un don en faveur des associations venant en aide aux réfugiés syriens et irakiens, selon un courrier interne envoyé par le PDG, Tim Cook. Toutefois, son montant n'a pas été communiqué.

Google n'est pas la seule entreprise américaine à se mobiliser en faveur des réfugiés fuyant la guerre au Proche-Orient. Alors que la firme de Mountain View vient de boucler une campagne ayant permis de récolter 10 millions d'euros pour venir en aide aux migrants, le quotidien britannique The Telegraph révèle qu'une autre société de la Silicon Valley soutient les associations sur le terrain.

Il s'agit d'Apple. Le journal publie en effet une copie du courrier interne qu'a envoyé le PDG d'Apple dans lequel il est annoncé que la firme de Cupertino "a fait un don substantiel aux organismes de secours qui fournissent une aide humanitaire aux réfugiés en Europe et autour de la Méditerranée". Tim Cook n'a toutefois pas communiqué le montant du don fait aux associations.

Mais si l'on observe le niveau des précédentes actions caritatives effectuées par Apple, on peut supposer que la somme versée atteint plusieurs millions d'euros. La lettre de Tim Cook indique également que les clients de la société pourront plus facilement faire un don à la Croix-Rouge, via l'App Store et iTunes, et que les dons de ses employés seront doublés.

C'est une contribution qui est louable et qui mérite évidemment d'être saluée, mais qui ne doit toutefois pas masquer une autre réalité : Apple fait des efforts majeurs pour s'exonérer de ses obligations fiscales, via des montages très ingénieux. Or il est quelque peu indécent de voir vibrer la corde humanitaire d'un groupe tel qu'Apple, qui cherche en parallèle à se dédouaner de sa responsabilité sociale et sociétale.

Et cette critique vaut aussi pour Google, qui fait l'objet des mêmes accusations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés