Le moteur de recherche Qwant estime que la ressemblance entre le nouveau logo condensé de Google et son propre logo dévoilé en avril 2015 est "étonnante", et envisage de porter plainte en contrefaçon pour protéger sa réputation.

Quelques semaines après avoir annoncé la création de sa maison-mère Alphabet dont le nom était déjà détenu par une filiale de BMW (avec laquelle les Google Cars pourraient entrer en concurrence), Google fait une nouvelle victime de ses envies de renouveau. Le moteur de recherche européen Qwant a en effet constaté une ressemblance plus que troublante entre son nouveau logo dévoilé en avril dernier, et le nouveau logo de Google dévoilé cette semaine.

La ressemblance se trouve dans la version condensée du logo de Google, le "G" multi-couleurs qui sert notamment d'icône de favori ou d'application :

Un internaute a en effet remarqué (mise à jour : voir aussi le billet de Korben) que le nouveau logo condensé de Google était très exactement similaire à celui de Qwant, dans l'ordonnancement des couleurs et la police choisie. Il suffit de le retourner et de fondre les deux pour s'en convaincre :

"Les couleurs de Google sont les leurs, donc ça, ça ne me pose pas de souci. Mais l'ordre des couleurs et la police sont les mêmes !", s'agace auprès de Numerama Eric Léandri le directeur général de Qwant. "La typo est la même au millimètre près, nous sommes dans la confusion pure".

Or la situation est très problématique pour Qwant qui souhaite se développer à l'international, alors qu'il est pour le moment essentiellement connu en France et en Allemagne. Les internautes qui ne connaissaient pas déjà Qwant et son logo d'avril 2015 pourraient croire que c'est Qwant qui imite le logo de Google et non l'inverse, ce qui pose un risque pour son image de marque.

En conséquence, Qwant pourrait décider de porter plainte pour contrefaçon de son logo. "On regarde, on analyse", nous confie Eric Léandri, qui est pour le moment "étonné" que le logo soit à ce point identique dans ses proportions. "C'est étonnant. Même s'ils sont beaucoup, beaucoup plus gros que nous, nous n'avons pas envie de nous faire cannibaliser".

"Et que se passera-t-il quand ils lanceront un service avec la lettre Q", se demande-t-il en référence à Alphabet, alors que le groupe Alphabet présente déjà sur son site le nouveau logo de Google comme l'une des lettres composant ses différentes filiales.

Eric Léandri sait bien que le combat sera très difficile à mener contre l'ogre Google, mais sa détermination à ne pas se laisser faire est bien là. Au point d'exiger de Google qu'il renonce à ce nouveau logo ? "Et pourquoi pas", répond-t-il.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés