Conçu pour Google par Motorola, le Project Ara a été repoussé à 2016. Le téléphone modulaire n'a pas résisté aux tests de fiabilité des aimants censés retenir les différents éléments assemblés par l'utilisateur.

Mise à jour : Google a assuré qu'il s'agissait en fait d'une blague.

Le Projet Ara porté par Google est certainement ce qui se fait de plus original en matière de smartphones depuis l'apparition de l'iPhone, voire même depuis la création du premier téléphone portable. Plutôt que de fournir un même téléphone pour tous, l'idée est de créer un téléphone modulaire qui s'assemblerait comme un puzzle, permettant aux consommateurs de choisir exactement les composants dont ils ont besoin pour leurs usages.

Les premiers téléphones du Projet Ara auraient dû être commercialisés cette année, mais l'équipe ATAP (Advanced Technology And Projects) de Google a finalement décidé de repousser à la fois l'expérience pilote qui devait être lancée à l'automne, et la production du matériel. Le téléphone et ses composants modulaires ne seront finalement produits qu'en 2016, et probablement pas dès le début de l'année.

Jusqu'à présent l'équipe était restée discrète sur les raisons de son retard, mais elle a avancé une explication des plus rationnelles : le smartphone se désagrège. Les modules qui sont censés tenir par électro-aimantation ne tiennent pas suffisamment bien en place et tombent lorsque le téléphone est retourné :

L'équipe a toutefois prévenu qu'elle travaillait sur une autre solution pour attacher ou détacher les modules, sans préciser la méthode envisagée :

Disons-le clairement, même si l'idée est amusante, on doute que le Project Ara remporte un franc succès commercial. Non seulement les problèmes industriels comme celui-ci étaient attendus et sont loin d'être simples à résoudre, mais en plus il n'est pas certain du tout que les consommateurs soient prêts à s'embêter à créer sur mesure leur propre téléphone. Si certains utilisateurs férus de technologie y trouveront leur compte et (surtout) matière à s'amuser, la grande majorité des consommateurs a certainement envie avant tout d'un téléphone fonctionnel, dont l'écran prend le maximum de place possible, et qui ne risque pas de se décomposer au moindre choc.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos