En recourant à une petite astuce, les possesseurs d'une console Nintendo 3DS peuvent utiliser l'application YouTube distribuée sur l'eShop pour débloquer la console et autoriser l'exécution de homebrews ou de jeux en principe réservés à d'autres zones géographiques.

Ceux qui souhaitent débloquer le contrôle de région sur leur Nintendo 3DS pour jouer à des jeux importés, ou installer des homebrews pour accéder à des jeux ou à des applications réalisés par la communauté, ont désormais une nouvelle méthode "tubehax". Le hacker Smea a en effet mis en ligne sur Github une technique de déblocage de la console portable de Nintendo, qui tire profit d'une faille de l'application YouTube distribuée sur le eShop.

Après avoir préparé une carte SD en y installant les fichiers voulus, les utilisateurs doivent commencer par modifier la résolution DNS de leur console pour pointer vers l'adresse IP 107.211.140.065. Ensuite, le fait de lancer l'application YouTube affiche un écran de sélection du firmware, à partir duquel il faut choisir le firmware installé sur la Nintendo 3DS (et pas un autre). Il n'y a alors plus rien à faire, et l'application permettant de lancer les homebrews stockés sur la carte SD devient utilisable.

L'astuce fonctionne sur toutes les consoles Nintendo 3DS avec un firmware 9.0 à 9.9 :

En pratique, le hack force la Nintendo 3DS à utiliser un serveur DNS alternatif, modifié pour rediriger les requêtes destinées à YouTube vers un serveur qui provoque l'affichage de l'écran de choix des firmwares. Par ailleurs le DNS bloque l'accès à l'eShop de Nintendo et empêche les mises à jour, pour éviter qu'un patch ne soit automatiquement installé. Il suffit de rétablir le DNS automatique pour que les mises à jour soient de nouveau disponibles.

La manipulation permet de lancer des homebrews ou de jouer à des jeux importés du Japon ou des Etats-Unis, mais elle ne laisse pas l'utilisateur exécuter des jeux piratés. "Nous n'avons pas le contrôle total de la console", prévient ainsi Smea.

Nintendo ne voit pas pour autant voir Tubehax d'un bon oeil, le système privant l'éditeur japonais de la possibilité de différencier le prix des jeux vidéo en fonction des zones géographiques, d'imposer l'eShop comme seul mode de distribution des jeux ou applications de tiers, ou d'empêcher l'exécution d'émulateurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos