Certains parleront d'un simulateur de langue de bois. Pour aider les chômeurs à décrocher un emploi en se présentant sous leur meilleur jour, Pôle Emploi a mis en ligne un simulateur d'entretiens d'embauche plutôt bien pensé, à base de vidéo interactive.

Dans le cadre de la nouvelle plateforme Emploi Store dévoilée jeudi, Pôle Emploi a mis en ligne un simulateur d'entretiens d'embauche réalisée en partenariat avec le cabinet Groupe Bizness et la société suisse LikeLike Interaction, spécialisée dans les simulateurs pour entraînements comportementaux, basés sur l'intelligence artificielle.

Après s'être identifié, l'utilisateur doit d'abord se mettre en situation, en se glissant dans la peau d'un candidat qui présente un CV de commercial relativement expérimenté, qui souhaite obtenir un travail de technico-commercial pour une entreprise de 50 salariés. Celle-ci fabrique des maisons à ossature bois, ce qui n'est pas du tout le secteur de spécialité du candidat.

Dans un premier temps, le simulateur permet de prendre connaissance du CV du candidat, de l'annonce d'emploi, du site internet de l'entreprise, et du profil "à la LinkedIn" du chargé de recrutement. Vient ensuite la phase d'entretien à proprement parler, qui se déroule sous la forme de vidéo interactive. A chaque question, le candidat a le choix entre trois réponses. La "bonne réponse" saute parfois aux yeux, parfois beaucoup moins. Ainsi par exemple ces deux questions, la première sur les raisons pour lesquelles le candidat répond à l'offre alors qu'il n'a pas le diplôme demandé, et la seconde sur ce qu'il peut apporter à l'entreprise :

Après l'entretien lui-même, le candidat est invité par le simulateur à s'auto-évaluer sur la qualité des réponses à l'entretien (explication des capacités professionnelles, expérience, précision des réponses, motivation affichée…). Hélas, après environ 20 minutes d'entretien, notre essai s'est arrêté là, l'application ayant fini par ne plus répondre.

Théoriquement, le simulateur affiche un score et une grille de progression du candidat (pour qui a le courage de repasser sans cesse le même entretien), avant de montrer la réaction du recruteur lorsque vous êtes parti de son bureau et qu'il livre le compte-rendu au directeur. Puis enfin, l'application affiche le bilan de la simulation, avec un détail des performances pour chaque phase de l'entretien, et des conseils sur les réponses qui ne sont pas adaptées :

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés