Souhaitant bénéficier du dynamisme de "l'open innovation", et en être acteur, Pôle Emploi lance aujourd'hui son portail Emploi Store, qui met en relation les demandeurs d'emplois avec des applications du secteur public ou du secteur privé.

Ce n'était pas prévu comme ça, mais ça tombe à pic. Alors que la cour des comptes a épinglé les performances de Pôle Emploi cette semaine, le service public a mis en ligne ce jeudi soir le site Emploi Store, qui se veut résolument moderne et orienté vers la performance. Le site dont le projet a été lancé l'an dernier "met à disposition de tous des services web et mobiles autour de l’emploi et la formation", indique Pôle Emploi.

Abolissant la frontière entre services publics et services privés, Emploi Store met en avant y compris des services proposés par des entreprises privées, comme DoYouBuzz ou CVTube, qui permettent de mettre son CV en ligne dans un format attractif, ou encore Jobs Around Me, qui affiche des offres d'emploi à proximité géographique, et permet d'y répondre. 

Le portail offre par ailleurs accès à des services numériques offerts par Pôle Emploi comme un simulateur d'entretiens de recrutement, un serious game sur la reconversion professionnelle, ou encore une plateforme sur Les MOOC pour l'emploi. Le site devrait accueillir à terme bien d'autres services privés ou publics, en fonction des partenariats établis. Il permettra aussi de voter sur des idées d'applications utiles à ceux qui cherchent un emploi, ou un employé.

DYNAMISER LE MARCHÉ PRIVÉ DE LA RECHERCHE D'EMPLOI

Un espace dédié aux développeurs est par ailleurs ouvert, qui permet d'avoir accès à des jeux de données et à des documentations techniques (notamment la liste des offres d'emploi actives, mais anonymisées, ce qui oblige à envoyer le candidat vers Pôle Emploi pour connaître le nom de l'entreprise).

Une section "Emploi Store Idées" sera ouverte en septembre 2015, où "pour participer à la démarche collaborative, chacun peut proposer une idée succincte et l'envoyer à la rencontre de la communauté pour qu'une application finisse peut-être par éclore". Des défis seront proposés aux développeurs, avec des lots à gagner, et un accompagnement des projets les plus prometteurs au sein du LAB Pôle Emploi, un incubateur de start-ups et un espace qui a "pour vocation de faciliter la mise en œuvre des projets avec des séquences de travail agiles et créatives afin d'obtenir des résultats rapides et concrets notamment sous forme de prototypes".

"L’open innovation bouscule les organisations et suppose de nouvelles manières de travailler, beaucoup plus agiles, sur les différentes dimensions de la production d’un service. Nous travaillons de plus en plus nos projets d’innovations sur des modèles coopératifs gagnant-gagnant", explique Carole Leclerc, directrice adjointe de l'Innovation et de la RSE à Pôle Emploi. "En favorisant les synergies et en renforçant notre coopération avec l’ensemble des acteurs, nous démultiplions nos capacités créatives et proposons des innovations plus simples, intuitives et centrées sur les usages. Quoi de plus logique pour un acteur publique que d’innover publiquement !"

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés