L'ARCEP annonce que le comité d'experts cuivre a rendu un avis favorable concernant la fibre " jusqu'au palier " (FTTDP), qui pourra servir à remédier à des obstacles ponctuels rencontrés lors du déploiement de la fibre jusqu'au domicile (FTTH). Des expérimentations devraient avoir lieu dans les prochains mois.

La fibre jusqu'au palier (FTTDP) commence à devenir réalité. L'autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) signale que le comité d'experts cuivre, qui regroupe des opérateurs et des équipementiers, a approuvé au début du mois le principe de cette technologie, qui pourra être utilisée prochainement par les opérateurs pour le déploiement du très haut débit.

Signifiant fiber to the distribution point, le FTTDP "est une architecture de réseaux à très haut débit consistant à déployer de la fibre optique jusqu'à un point très proche du logement de l'abonné, mais elle se distingue du FTTH (fiber to the home) par la réutilisation du câblage existant (ligne de cuivre) sur les derniers mètres pour raccorder le logement à la fibre optique", explique l'ARCEP.

(principe du FTTDP ; illustration ISP Review)

L'autorité rappelle qu'un groupe de travail avait été mis en place pour déterminer l'articulation entre le FTTDP et le FTTH. De cette réflexion est ressortie la décision de recourir au FTTDP de façon provisoire, "afin de remédier à des difficultés ponctuelles et transitoires de réalisation du raccordement final en fibre optique", c'est-à-dire jusqu'au domicile de l'abonné.

"Le FTTDP pourrait être ainsi un moyen d'améliorer le taux de remplissage des réseaux FTTH, en offrant une plus grande diversité de solutions pour réaliser le raccordement final", estime l'autorité des télécoms.

L'ARCEP rappelle que le périmètre d'étude qui a permis au comité d'experts cuivre de rendre son avis s'est restreint aux immeubles. Il s'agit néanmoins d'une première étape qui devrait déboucher dans les prochains à une expérimentation du déploiement du FTTH. En fonction des résultats obtenus, un déploiement à plus grande échelle pourra être envisagé.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés