Pour accompagner la sortie prochaine de son service de musique en ligne en streaming basé sur Beats Music, Apple a décidé de développer en interne sa propre application Android. Une première.

Mis à part iTunes et Safari, il n'est pas dans les habitudes de la firme de Cupertino de proposer ses services en dehors de son propre écosystème. Mais selon 9To5Mac, Apple a décidé pour la première fois de développer en interne sa propre application Android, pour accompagner le lancement dans les prochains mois de son service de musique sur abonnement, basé sur Beats Music. Celui-ci devrait être proposé à 7,99 dollars par mois, ce qui en ferait le service le moins cher du marché.

L'objectif pour Apple est de permettre aux actuels utilisateurs de l'application Beats Music pour Android de continuer à utiliser le service, et de ne pas se couper d'une partie importante du marché mobile. Alors que Steve Jobs avait fait d'Android l'ennemi numéro un de la firme de Cupertino, son successeur Tim Cook avait déclaré en 2013 qu'il n'avait pas de "problème religieux" à proposer des applications pour Android, si ça avait du sens pour la stratégie d'Apple.

L'entreprise a racheté Beats l'an dernier pour 3 milliards de dollars, et travaille depuis à l'intégration du service de streaming dans ses différents produits. Les fonctionnalités de Beats Music — qui ne conservera pas ce nom — devraient ainsi être intégrées directement dans iOS, dans iTunes et dans l'Apple TV, avec des applications spécifiques pour iPad, iPhone et iPod.

Les utilisateurs pourront streamer depuis le Cloud n'importe quelle chanson ou choisir celles à stocker localement pour une écoute hors ligne, et des fonctionnalités sociales devraient par ailleurs faire leur retour, après l'échec cuisant de Ping. Il devrait ainsi être possible de suivre des utilisateurs ou des artistes, pour partager des playlists ou découvrir de nouvelles chansons grâce aux recommandations des tiers.

Redessiné entièrement aux couleurs d'iOS et d'iTunes, le nouveau service Beats Music cohabitera avec les services actuels d'Apple, en particulier iTunes Match, iTunes Radio et iTunes Store. Une fusion des comptes avec les identifiants iTunes/Apple ID sera proposée pour faciliter la transition.

Selon des sources de 9To5Mac, l'intégration se passe toutefois mal, principalement pour des questions de rivalité entre ingénieurs historiques d'Apple et ingénieurs de Beats, et le service pourrait n'être lancé qu'en juin 2015, à l'occasion du prochain WWDC.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés