Adobe a annoncé jeudi l'acquisition de Fotolia, la banque d'images haute définition à prix cassé dont la labellisation par la Hadopi au titre d'offre légale avait fait hurler les photographes professionnels, qui l'accuse de concurrence déloyale. Fotolia propose près de 35 millions de contenus dont les licences d'exploitation sur tous supports et à vie peuvent être acquis à partir de quelques dizaines de centimes seulement. La plateforme héberge également des vidéos et des images vectorielles, vendues sous le même schéma.

Acheté pour environ 800 millions de dollars, Fotolia sera intégré à la suite Adobe Creative Cloud, qui permet d'utiliser tous les outils phares de l'éditeur (Photoshop, Illustrator, Premiere Pro, Dreamweaver,…) en souscrivant un abonnement. Mais le modèle économique de Fotolia n'évoluera pas. Il sera intégré à Creative Cloud pour faciliter son utilisation, mais il sera toujours nécessaire d'acheter les images ou les vidéos pour les exploiter.

Adobe prévient par ailleurs que Fotolia restera proposé en tant que service indépendant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés