Le site Downparadise, lié à DPStream et à la régie Affiliation France, a été fermé suite à la convocation de l'un de ses principaux administrateurs par la gendarmerie de Grenoble, consécutive à une plainte déposée par la Sacem.

La série de fermetures de sites français de piratage se poursuit. Quelques jours après la fermeture de Unlimited-Tracker, et quelques mois après celles de Pirate Island et de GKS, c'est un nouveau gros site de la scène warez française qui vient de tomber.

Selon nos informations, la Gendarmerie de Grenoble a convoqué cette semaine l'un des hommes clés du site Downparadise (DP), qui était un forum très fréquenté pour le partage de liens de téléchargement de toutes catégories : films, musiques, jeux vidéo, livres, séries TV… Sans attendre une éventuelle mise en examen, l'homme (qui se faisait appeler "Stan") aurait décidé de fermer l'accès au site. Même le compte Twitter du site a été désactivé.

Une fois encore, c'est la Sacem qui serait à l'initiative de la plainte déposée contre le site. Il semble que la société de gestion collective de droits d'auteur, qui participe par ailleurs au dispositif de riposte graduée proposé par l'Hadopi, intensifie sa lutte judiciaire contre les sites utilisés pour pirater. 

De son côté, NextWarez publie ce qu'il dit être des informations communiquées en privé par un membre de Downparadise. Elles montrent que Downparadise ferait partie non seulement d'une galaxie de sites pirates parmi lesquels figurent DPStream ou Purevid, mais qu'il appartiendrait in fine à une même société écran, Baruti Ltd, qui posséderait en outre une régie publicitaire très utilisée par les sites de liens, Affiliation-France. Sur son site, cette dernière affiche une domiciliation aux îles vierges britanniques.

Voici ce que dit le message, que nous reproduisons tel quel : 

Le jour du down, goz et l’équipe ont supprimés leur compte sur le forum, ainsi qu’une bonne partie des plus gros uploaders de la board.

Il s’avère en fait qu’un ancien dev (Stan) a été arrêté récemment pour des affaires liées à du piratage informatique. Il a semblé préférable à Goz de complètement disparaître de DP, en raison d’une crainte que les autorités lient Stan à DP, pouvant entraîner l’ouverture d’un dossier.  

Ensuite, Baruti Ltd (la société a qui appartient DP, DPstream, Purevid ainsi que affiliation-France) a entendu parler de cette affaire et a décidé de dérouter les DNS ainsi que geler les machines qui hébergent DP et la base de données. Malheureusement, les mecs de chez Baruti mettent beaucoup de temps à répondre, et Goz reste injoignable, je ne peux pas vous en dire plus quant à une probable fermeture définitive de DownParadise.WS

C'est donc sans doute aussi dans l'espoir de remonter toute cette filière que les Gendarmes ont agi. Mais le fait que les autorités n'aient pas pu saisir directement les serveurs et que les comptes aient été supprimés pourrait désormais fragiliser la poursuite de l'enquête. Les complices sont certainement, à l'heure actuelle, en train de faire tous leurs efforts possibles pour supprimer le maximum de preuves qui pourraient être retenues contre eux.

MISE A JOUR : Baruti nous a fait parvenir un communiqué pour démentir les informations transmises par NextWarez. "Baruti Investsments est le propriétaire de DPStream.net et le propriétaire du TLD Downparadise.ws mais n'est pas l'opérateur du site web. Par ailleurs, Affiliation-France est l'un de nos partenaires commerciaux en ce qui concerne la monétisation, avec d'autres régies publicitaires telles que Matomy, Adstract, SSP Cash ou Adorika. PureVid n'est pas notre partenaire. DPStream.net est un annuaire automatisé et généré par les utilisateurs de liens vidéos. PureVid est l'un des fournisseurs que nos utilisateurs utilisent avec d'autres grands noms comme YouTube, Dailymotion, Exashare ou Wat. Nous n'avons aucune relation d'aucune sorte avec PureVid".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés