Publié par Guillaume Champeau, le Lundi 19 Mai 2014

Le tracker BitTorrent GKS.gs ferme sous pression financière

Faute d'avoir accès aux revenus publicitaires ou aux plateformes de paiement qui lui permettraient de recevoir des dons, le tracker GKS.gs (Guiks) a annoncé qu'il fermerait ses portes à la fin du mois prochain. Un cas d'école pour le rapport MIQ, qui préconise d'assécher les ressources des sites pirates.

Appelez ça un paradoxe ou une coïncidence étonnante. La présidente de la commission de protection des droits de l'Hadopi, Mireille Imbert-Quaretta (MIQ), a peut-être trouvé dans un site pirate son meilleur attaché de presse pour défendre le rapport qu'elle a remis la semaine dernière, sur les moyens de lutter contre la contrefaçon commerciale.

Dans son rapport, MIQ propose en effet entre autres mesures extra-judiciaires de mettre la pression sur les régies publicitaires et les prestataires de paiements, pour qu'ils cessent de collaborer avec les sites qui font directement ou indirectement commerce du piratage. Les intermédiaires financiers se verront ainsi communiquer une liste noire de clients à boycotter, établie par l'administration.

Or le jour-même où MIQ remettait son rapport entre les mains de la ministre de la culture Aurélie Filippetti, le tracker BitTorrent GKS.gs (anciennement Guiks), qui était considéré comme une référence du genre en France, annonçait qu'il fermerait ses portes le 30 juin prochain, faute d'avoir les moyens financiers de continuer à exister.

Se faire plus discret

"Depuis quelques mois, nous faisons l’objet de blocages (probablement dû à des dénonciations) de nos solutions de paiement (d’abord Paypal et maintenant Stripe qui n’a tenu qu’1 mois) permettant de recevoir les dons", a expliqué GKS.gs à ses membres. "Il est par conséquent devenu très difficile de financer le tracker (et ses services) sans que cela ne soit un calvaire pour la personne qui s’en occupe. Certes, d’autres solutions de paiement existent mais à terme, nous rencontrerons les mêmes problèmes".

En conséquence, d'autres sites de liens BitTorrent ont décidé de se faire plus discrets, pour tenter de passer entre les mailles du filet. L'un des principaux trackers sur invitations privées a ainsi annoncé dès le lendemain qu'il mettait fin à toutes nouvelles inscriptions. "Certains ne comprendrons jamais l'importance de rester discret face au caractère de plus en plus controversé du partage et de la neutralité sur le net, alors, ne vous étonnez pas de voir vos trackers favoris disparaître !", se lamentait-il.

Faut-il en conclure que la lutte financière contre les sites de piratage peut-être efficace ? L'avenir le dira. Tout dépendra, notamment, du succès des monnaies décentralisées comme BitCoin.

Publié par Guillaume Champeau, le 19 Mai 2014 à 15h18
 
13
Commentaires à propos de «Le tracker BitTorrent GKS.gs ferme sous pression financière»
Inscrit le 13/08/2002
231 messages publiés
Un nouveau site va se crééer et prendre la relève, comme d'habitude. Comme après Allotracker, comme après Guiks, et j'ai du en oublier d'autre depuis le temps.
Inscrit le 01/12/2011
9 messages publiés
Snowtigers ಥ_ಥ
[message édité par likeed le 19/05/2014 à 15:45 ]
Inscrit le 22/02/2009
918 messages publiés
Sauf si quelqu'un monte un site ou il payera tout de sa poche la il n'y aura plus de problème, des mécènes de ce genre il y en a qui serait prêt à le faire, surtout que le serveur qui héberge le tracker en lui même ne coute pas si cher contrairement au seedbox qu'il faudrait laisser au membres comme ça le budget du tracker n'explose pas. Sinon il reste une méthode si on ne veux rien changer et pas évoluer, c'est de faire des paiement du type pyramidale, chaque membres paye à un compte qui lui même enverra à un autre qui payera les factures, et si le premier compte tombe, on en ouvre un autre de sorte que personne ne connaisse le compte qui paye les factures
Inscrit le 01/12/2011
9 messages publiés
GKS ne ferme pas sous la pression financière ლ(ಠ_ಠლ)
C'est juste une des nombreuses raisons comme nous l'ont expliqué les principaux intéressés. Et personne ne veux reprendre pour les mêmes raisons. Quand au BitCoin, ça fonctionne très bien mais la conversion en euro est trop longue.
[message édité par likeed le 19/05/2014 à 16:00 ]
Inscrit le 17/03/2008
2830 messages publiés
Quand au BitCoin, ça fonctionne très bien mais la conversion en euro est trop longue.

C'est vrai et donc ça demande un peu d'anticipation (j'ai remarqué que dans le sens Euros -> bitcoin , ca va bien plus vite que bitcoin => euros , je pense que c'est la conversion *en euros* qui est très surveillée, la conversion en BTC ils s'en foutent)
De plus , après l'affaire mt.gox, les site de change sont un peu sous le feu de la rampe.
Néanmoins, on commence à trouver des sites de hosting qui permettent de payer direct en bitcoin... ce qui résous une partie  du problème, au moins pour des sites assez restreints.. 
Inscrit le 13/08/2002
4296 messages publiés
dedefr (Modérateur(rice)) le 19/05/2014 à 16:13
maroctorrent, ferme demain ...

Chers membres

Vous l’avez peut être constaté, il n’est plus possible de faire de dons, paypal  ayant bloqué le compte associé à notre tracker, par conséquent, nous ne pouvons plus assurer  le paiement des serveurs nécessaires à  son  bon fonctionnement.

Aussi,  c’est avec un immense regret que nous vous annonçons sa fermeture,  le 20 mai prochain.

Dés à présent et jusqu’à cette date, tout le site sera en freeleech.

Nous tenons à  remercier tous les membres qui ont participé à cette aventure,  pour leur fidélité,  leur soutien, et qui ont fait de MarocTorrent,  pendant  près de 7 ans, un tracker , nous l'espérons, apprécié de tous.

Bonne continuation

L’admin et son staff
Inscrit le 04/09/2002
2868 messages publiés
ceci dit, ils ont proposé 2 solutions de repli, c'est à dire 2 autres sites. comme quoi...
Inscrit le 09/03/2010
1113 messages publiés
Bah, pour gks, la solution de rechange est déjà en place...et discrète.
Inscrit le 06/11/2005
614 messages publiés
C'est aussi à ça que c'est censé servir le bitcoin. Mais bon, l'administrateur est fatigué de se battre contre des moulins pour des petits cons ingrats, il a d'autres préoccupations aujourd'hui. On se lasse de tout avec le temps.

Le blocage des moyens de paiement c'est surement juste la goûte d'eau.
Inscrit le 16/10/2011
1999 messages publiés
Pourquoi faut-il toujours que je sois au courant de sites "de référence" de téléchargement que quand ils ferment et que Numerama en fait un article ?
[message édité par liolfil le 19/05/2014 à 23:22 ]
Inscrit le 20/05/2014
1 messages publiés
 Salut,

 Je suis désolé d'être pénible, mais je constate que Numérama tout comme malheureusement beaucoup de ses confrères journalistes travaillent vraiment comme des chercheurs de buzz.

 Une info se doit d'être objective, recoupée et vrai (pas seulement en partie). Hors, je remarque que pour appuyer certains de vos arguments, vous n'hésitez pas à faire des raccourcis, voir à désinformer.

 Rien que sur les trackers, les infos que vous donnez ici ne sont que partielles, comme dit plus haut, le financement n'est qu'une goutte d'eau de plus d'un ensemble qui pousse à la fermeture du site. Si vous aviez consulté l'admin (comme tout bon journaliste), il vous aurait expliqué qu'il en a surtout un peu marre, l'aspect financier était contournable, mais il n'en a plus envie. Du coup, c'est vrai il n'y avait plus grand chose à dire... Cela aurait fait un article de moins.

 Je rappel d'ailleurs qu'à la fermeture de TPI vous aviez pondu un article pompé sur zataz sans aucune vérification.

 Redevenez professionnels, ne cédez pas à la pression de l'"article choc" comme le fait actuellement la classe journalistique. En procèdent de cette manière vous vous décrédibilisez et vous nous empêchez de nous faire une idée claire du monde dans lequel nous vivons : vous ne nous donnez pas les outils de la réflexion, vous nous aidez juste à penser comme vous, je trouve cela vraiment dommage.
[message édité par ndtx le 20/05/2014 à 13:39 ]
Inscrit le 22/05/2014
1 messages publiés
On voit bien que l'abruti qui a pondu cet article de merde ( Guillaume Champeau )  s'est contenté de grattouiller la surface sans vraiment chercher à comprendre le pourquoi du comment .. des raccourcis aberrants et une conclusion aussi hâtive que pitoyable , bref un torchon .    

EDIT : ndtx a bien mieux résumé que moi !
[message édité par winstontracker le 22/05/2014 à 22:01 ]
Inscrit le 14/07/2014
1 messages publiés
Citation du staff GKS :

"En effet, depuis quelques mois, nous faisons l’objet de blocages (probablement dû à des dénonciations) de nos solutions de paiement (d’abord Paypal et maintenant Stripe qui n’a tenu qu’1 mois) permettant de recevoir les dons."

On trouvait le message d'explication en page d'accueil du site les derniers temps qui ont précédé la fermeture.

Il devrait au moins être possible de croire à une information fournie par les administrateurs du site eux-mêmes.

On peut vouloir ignorer la nécessité pour les sites de partage, de réunir des fonds. "ça ne coûte rien". Toujours facile à dire quand on ne sort pas l'argent de sa poche. Mais un serveur suffisamment puissant pour de telles bases de données, ça coûte un bras. L'argent, qu'on le veuille ou non, finit toujours par devenir la principale préoccupation.  Il est d'ailleurs probable que pour les administrateurs de certains sites, le partage soit devenu une activité bien assez lucrative, les dons permettant non seulement l'entretien du site, mais également, le financement de quelques semaines de vacances. Quand on ne voit qu'une  barre  concernant  la progression des dons, accompagnée, pour toutes données chiffrées, d' un objectif fixé à 100%, on peut tout imaginer, même le pire. Eh oui, l'univers des trackers n'est pas le monde des bisounours. La démarche purement désintéressée des premiers instants ayant semble-t-il , considérablement évolué. En présentant les soucis d'argent comme "la goutte d'eau", l'administrateur qui s'est exprimé n'a pas non plus fait preuve d'une grande objectivité. C'est un détail qui a ruiné plus d'une grande entreprise.

Pour ce qui est des solutions de paiement en ligne, les services concernés se trouvent dans l'obligation de choisir. S'ils font affaire avec les sites de partage, ils peuvent très bien perdre une clientèle nettement plus intéressante, celle des services qui offrent du contenu payant. Qui irait risquer de perdre des clients tels que crosoft, virgin, fnac, dreamworks, amazon... etc , pour garder un tracker qui en terme de chiffre d'affaire, ne représente rien ? Dénonciation ? non, connexion tout simplement. On clique sur le lien qui permet de faire un don, et on accède aux informations sur les différentes solutions proposées. Pas compliqué pour une société comme paypal de savoir à quoi sert le site qui propose ses services.

Il est également possible que les administrateurs en aient  eu assez d'entretenir à grands frais, un site fréquenté par une majorité de malades du téléchargement qui ne pensaient qu'à eux. Se fichant pas mal de ce que coûte la maintenance d'un serveur. De la même façon, les leechers compulsifs, se moquent totalement de savoir combien coûte la location d'un serveur dédié destiné à leur envoyer des fichiers, et ne restent pas en partage, une fois leur précieux film obtenu.  Le chacun pour soi est devenu le maître mot dans un système qui se voulait avant tout communautaire. Les internautes qui jusque là, ont eu la naïveté d'y croire, finissent sans doute par en avoir ras le bol. Et personne n'a envie de les en blâmer. Finalement, le partage de fichiers va peu à peu s'écrouler, faute de combattants. Les autorités n'ayant rien de mieux à faire que d'attendre. Elles sont d'ailleurs assez peu virulentes, quand on pense à la quantité de fichiers qui s'échangent tous les jours, pour le peu de poursuites et de condamnations que ça entraine.

Dernière raison éventuelle, qui n'est d'ailleurs pas nécessairement la moindre. La vie personnelle et professionnelle des uns et des autres, qui finit toujours par reprendre ses droits. Un boulot, une vie de couple, une famille sont autant de raisons qui font qu'une personne se consacre à autre chose qu'à une activité de loisir. Car on peut tout à fait vivre sans téléchargement, sans mettre de la musique en partage, et sans version non-officielle de je ne sais quel logiciel. Donc, c'est du divertissement, rien de plus. Le membre du staff qui s'est exprimé sur la fermeture du site ne l'a pas formulé ainsi, mais i il semble qu'accumuler les soucis  pour quelque chose qui n'en vaut pas tant la peine qu'on le prétend, n'est plus à ses yeux une priorité absolue.
[message édité par lonesometiger le 14/07/2014 à 17:06 ]
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2014
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8