Facebook a mis en ligne des informations très didactiques pour permettre aux utilisateurs de Facebook de mieux comprendre le caractère confidentiel ou non des informations qu'ils publient sur le réseau social. Mais il ne s'agit que d'une confidentialité à l'égard des tiers.

Longtemps pointé du doigt pour l'opacité de ses réglages de confidentialité où chaque changement paraissait plus complexe que le précédent, Facebook n'en finit plus de prendre des initiatives pour se montrer désormais exemplaire dans les efforts d'explication de ce que deviennent les informations publiées par les internautes.

Ces efforts de meilleure protection de la vie privée avaient commencé en avril dernier avec une clarification des réglages de confidentialité, et s'étaient confirmés avec la conception de Nearby Friends (pour un partage de localisation auprès d'un cercle de proches uniquement), la possibilité de se connecter anonymement à des applications, ou encore avec le Privacy Checkup proposé par Facebook.

Ils se poursuivent aujourd'hui avec la mise en ligne dans 36 langues de "notions de base sur la confidentialité Facebook", qui permettent aux utilisateurs de mieux comprendre le caractère public ou non des informations qu'ils publient sur le réseau social, et de comprendre comment modifier les paramètres.

Le site accompagne ainsi les internautes pour comprendre dans un langage clair et illustré comment choisir qui voit les photos ou vidéos publiées, comment supprimer des publications, comment vérifier ce qui est visible par les tiers sur son profil, etc. Il va même jusqu'à expliquer comment désactiver ou supprimer son compte, ce n'a pas toujours été clair (voire possible).

Comme toujours, Facebook s'attarde toutefois sur la visibilité des données par les tiers, et beaucoup moins sur sa propre utilisation des données qui, même confidentielles auprès des autres, restent exploitables par Facebook pour affiner sa connaissance du client et vendre des publicités toujours plus ciblées. A cet égard, le réseau social se contente de fournir des informations sur la manière de choisir le type de publicités affichées (ce qui est aussi son intérêt), ou de filtrer soi-même les informations du fil d'actualités.

Mais sur ces derniers aspects, Facebook a également annoncé une mise à jour de ses conditions d'utilisation et sa politique de vie privée, dont la présentation est désormais plus claire (elle demandera cependant un examen sur les modifications apportées).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés