L'Union européenne annonce l'arrêt de son enquête antidumping visant les entreprises chinoises des réseaux de télécommunications mobiles. L'Europe dit avoir trouvé un terrain d'entente avec la Chine permettant de mettre fin aux investigations.

Il n'y aura pas de bataille juridique entre l'Europe et la Chine sur le front des télécommunications. La Commission européenne a annoncé ce lundi la conclusion d'un accord à l'amiable avec Pékin sur l'enquête visant certaines entreprises chinoises suspectées de percevoir des subventions illicites. En conséquence, la poursuite des investigations n'est "plus nécessaire".

Cependant, quelques mesures ont été décidées. Outre la mise en place d'un "dialogue" entre les deux parties, il est question de la mise en place d'un "organisme indépendant" chargé de surveiller le marché des réseaux de télécommunications mobiles.

Le terrain d'entente trouvé entre l'Union européenne et la Chine tranche avec les tensions apparues l'an dernier dans ce dossier. Estimant que les subventions illicites versées par Pékin à ses entreprises faussent le marché des télécoms et désavantagent les sociétés européennes, le commissaire européen responsable du commerce a brandi la perspective d'une taxe visant les produits de certains groupes chinois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés