L'armée française organise du 30 septembre au 3 octobre un exercice visant à tester sa réaction face à des cyberattaques. Plusieurs scénarios de cyberdéfense sont mis en œuvre, afin de vérifier le niveau de préparation des forces armées.

La France est-elle préparée à contrer des attaques informatiques ciblant ses réseaux civils et militaires ? Pour le savoir, les forces armées françaises organisent du 30 septembre au 3 octobre l'exercice DEFNET 2014, qui permet aux militaires de tester leur capacité à gérer une situation de crise dans un contexte international fictif.

"L'exercice DEFNET est le premier du genre, particulièrement innovant de par son caractère global", explique l'État-major des armées. "Il permet  d’entraîner nos forces spécialisées depuis le niveau le plus bas jusqu’au niveau du commandement des opérations cyber". "DEFNET 2014 marque le début d’un processus de préparation opérationnelle nouveau".

Le déroulement de l'exercice peut être suivi sur Twitter avec le mot-clé #DEFNET2014.

Le ministère de la défense indique que plusieurs scénarios sont à l’œuvre, comme une entreprise de défense subissant actuellement une cyberattaque ou des hacktivistes qui menacent les réseaux militaires par voie de communiqué, le tout avec des militaires jouant le rôle de journalistes fictifs, pour éprouver les nerfs de ceux chargés de contrer les attaques informatiques.

Cette simulation, qui regroupe une soixantaine de participants, s'inscrit dans une évolution de la doctrine française. En effet, le dernier livre blanc sur la défense et la sécurité nationale fait de la cyberdéfense une priorité nationale et ouvre la voie à la "lutte informatique offensive" : autrement dit, la France se prépare à riposter ou à engager les hostilités en premier.

D'autres initiatives ont été prises en matière de cyberdéfense. Outre des exercices en la matière, comme PIRANET 2012, Le ministère de la Défense a annoncé en 2012 la création d'un corps de réservistes spécialisés. Trois ans plus tôt, une agence spécialisée, l'ANSSI, a été mise sur pied.  Cette année, la France a rejoint un centre de l'OTAN dédié à la cyberdéfense

L'exercice DEFNET 2015 aura lieu en mars prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés