Critiquée pour avoir déposé une demande visant à s'approprier la marque "Ice Bucket Challenge", l'association ALS, qui a profité du buzz pour recevoir d'importants dons contre la sclérose latérale amyotrophique, a finalement renoncé à ses prétentions.

En fin de compte, il n'y aura pas d'appropriation de la marque "Ice Bucket Challenge" par l'association ALS. Cette dernière vient en effet d'y renoncer face aux innombrables critiques. Dans sa foire aux questions consacrée au défi du seau d'eau glacée, une mise à jour repérée par Techdirt précise les raisons qui ont poussé l'association à entreprendre le dépôt de marque, avant de l'abandonner.

"L'association ALS a déposé ces marques de bonne en vue de protéger l'Ice Bucket Challenge de toute mauvaise utilisation, après consultation des familles qui ont lancé le défi cet été. Toutefois, nous comprenons les préoccupations du public et nous retirons ces demandes. Nous apprécions la générosité et l'enthousiasme de tous ceux qui ont participé au challenge et donné aux organismes de bienfaisance contre l'ALS".

La découverte de ce dépôt de marque avait déclenché un tollé sur le réseaux sociaux. Cette tentative d'appropriation avait suscité des interrogations de fond sur les intentions de l'association ALS. La solidité de la requête a elle-même été remise en question, au regard du caractère très générique de l'expression "Ice Bucket Challenge" et de son utilisation antérieure par d'autres individus.

Le défi du Ice Bucket Challenge consiste à se filmer en train de se verser un seau d'eau glacée sur la tête et de désigner ensuite trois autres personnes pour qu'elles relèvent à leur tour ce challenge. En apparence idiote, cette activité est en réalité une opération de communication devenue virale suite à la participation de Mark Zuckerberg (le fondateur de Facebook) et de nombreuses autres personnalités.

Derrière le Ice Bucket Challenge, il s'agit en effet de médiatiser auprès du grand public la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et d'inciter chacun à faire un don. En l'espace de deux semaines, 80 millions de dollars ont été récoltés. Une somme loin d'être négligeable, mais relativement faible au regard de tout le ramdam médiatique qui a entouré le défi.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés