Qui aurait pensé que ça puisse arriver un jour lorsqu'une ancienne ministre de la Culture, Christine Albanel, se moquait des "trois gus dans un garage" qui composaient selon elle La Quadrature du Net ? Aurélie Filippetti a fait de Adrienne Charmet-Alix, coordinatrice des campagnes de l'association, une chevalier des Arts et des Lettres. Mais pour ses fonctions passées.

L'image pourrait faire tâche. Dans la même promotion que celle de la présidente du bras armé de l'Hadopi, le ministère de la Culture a élevé Adrienne Charmet-Alix au grade de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Sans doute préparé depuis plusieurs mois, le texte officiel dit qu'elle est "Directrice des programmes d’une encyclopédie numérique participative", en raison de ses responsabilités passées au sein de Wikimédia France, l'association qui représente l'encyclopédie Wikipedia en France. Mais en mars 2014, Adrienne Charmet-Alix a rejoint La Quadrature du Net pour prendre la succession de Jérémie Zimmermann, en tant que coordinatrice des campagnes de l'association de défense des libertés sur Internet.

Ce n'est pas la première promotion du genre puisque avant elle, le président de Wikimédia France, Rémi Mathis, avait également été fait chevalier des Arts et des Lettres en janvier 2014, par Aurélie Filippetti. Celle-ci avait ensuite officieusement accepté qu'il intègre l'Hadopi, avant de renoncer sous diverses pressions.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés