Une simple modification dans la base de registre permet de continuer à recevoir des mises à jour de sécurité sous Windows XP jusqu'en 2019. Mais Microsoft déconseille d'y avoir recours.

La manipulation est évidemment déconseillée par Microsoft, mais elle pourrait faire l'affaire. Alors que la firme de Redmond a définitivement arrêté le mois dernier le support de Windows XP après une dernière mise à jour imprévue d'Internet Explorer, certains ont trouvé comment bénéficier des mises à jour de sécurité pendant encore cinq années supplémentaires.

L'idée est de faire passer sa version de Windows XP pour un Windows Embedded POSReady (désormais Windows Embedded Industry), le système d'exploitation proposé par Microsoft pour les systèmes embarqués tels que les distributeurs de billets. En pratique il s'agit d'une version de Windows XP légèrement modifiée pour les besoins spécifiques de l'industrie, qui est susceptible d'avoir les mêmes failles et donc les mêmes correctifs que le système dédié aux entreprises et aux particuliers. Or contrairement à Windows XP dont le support s'achevait en avril 2014, le support étendu de la version embarquée ne s'arrêtera qu'en avril 2019, dans cinq ans.

Or pour faire croire que l'on possède un "Windows Embedded POSReady" et non un Windows XP classique, il suffit d'une simple modification de la base de registre, comme le résume Betanews (pour la version 64 bits, il faut suivre ce guide là) :

Créez un document texte, et appelez-le XP.reg. Vous devrez vous assurer que .reg est bien la bonne extension — donc pas ".reg.txt". S'il n'est pas visible comme un fichier de registre, ouvrez n'importe quel dossier, allez dans "Outils > Options des Dossiers, sélectionnez Affichage et décochez "Masquer les extensions des fichiers dont le type est connu". Ca devrait solutionner le problème.

Cliquez sur le fichier avec le bouton droit, et sélectionnez "Modifier". Collez les lignes suivantes :

Windows Registry Editor Version 5.00

[HKEY_LOCAL_MACHINESYSTEMWPAPosReady]  

"Installed"=dword:00000001

Sauvegardez-le, et ensuite double-cliquez sur le fichier. Ceci effectuera les modifications dans le registre. C'est tout ce que vous avez à faire. Windows récupérera désormais automatiquement les mises à jour distribuées pour POSReady 2009, assurant que Windows XP reste protégé pour l'avenir proche.

Interrogé par ZDNet, Microsoft a reconnu que l'astuce fonctionnait. Mais il assure que les mises à jour pour POSReady "ne protègent pas totalement les clients sous Windows XP", et que ces derniers "courent un risque significatif de problèmes de fonctionnalités avec leur machine s'ils installent ces mises à jour, puisqu'elles ne sont pas testées sous Windows XP".

"La meilleure façon pour les utilisateurs de Windows XP de protéger leurs systèmes est de mettre à jour vers un système d'exploitation plus moderne, tel que Windows 7 ou Windows 8.1".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés