Après avoir fait preuve d'intransigeance pendant des années, Nintendo commence à réévaluer sa position vis-à-vis des smartphones et des tablettes. Le groupe nippon envisage désormais de mettre un pied dans ce nouveau marché, mais pas question, pour le moment, de développer des vrais jeux : il s'agirait plutôt de jeux en démonstration, de mini-jeux et de vidéos.

Mise à jour : Nintendo a finalement démenti les informations de Nikkei. "L'article du Nikkei contient des informations qui avaient déjà été indiquées par Monsieur Iwata lors de précédentes conférences de presse, et parmi lesquelles des déclarations en relation avec la volonté de Nintendo d'utiliser les smartphones et tablettes pour faire la promotion de ses produits", explique la société japonaise, citée par Gameblog. "Pour autant, à l'occasion de ces précédentes annonces, Monsieur Iwata avait également indiqué que l'intention de Nintendo n'était pas rendre disponible des jeux Nintendo sur smartphones et tablettes, et c'est pourquoi nous pouvons confirmer qu'il n'est pas dans nos intentions de proposer des mini-jeux sur smartphones".

Nintendo va peut-être s'ouvrir aux smartphones et aux tablettes. D'après une information du journal économique japonais Nikkei, et relayée par Engadget, le constructeur nippon prévoit de développer un certain nombre de mini-jeux pour ces nouvelles plateformes. Les systèmes d'exploitation concernés ne sont pas mentionnés, mais Android et iOS sont vraisemblablement concernés, au regard de leur importance.

A priori, la nouvelle stratégie de Nintendo n'impliquera aucun véritable jeu vidéo. La société compte plutôt fournir du contenu à destination des joueurs occasionnels, c'est-à-dire des vidéos et des mini-jeux, et réserver à ses consoles (en l'occurrence la Wii U et la Nintendo 3DS) les titres qui ont fait la réputation du groupe. Si elle est confirmée, cette évolution va constituer un tournant majeur dans l'histoire de la firme.

Depuis l'apparition des smartphones et des tablettes, et la montée en puissance des jeux vidéo sur ces plateformes, Nintendo a toujours gardé la même ligne : pas question de proposer ses jeux sur Android et iOS. Cependant, la montée en puissance de ces nouveaux appareils de divertissement et les difficultés commerciales de la Wii U ont contraint Nintendo de réévaluer sa position.

Les informations rapportées par le quotidien Nikkei font écho aux propos tenus il y a quelques jours par le président de Nintendo, Satoru Iwata, et relayés par le Wall Street Journal. Le PDG a reconnu le succès des appareils connectés, sans pour autant y voir un signe de la "fin des consoles". En revanche, il a laissé entendre qu'il n'était plus possible pour son groupe de rester indifférent au phénomène.

"La clé est de trouver un moyen d'utiliser les smartphones pour faire découvrir aux usagers les jeux vidéo de Nintendo, et les inciter à les essayer sur la version console. Cela ne veut pas dire que nous devrions porter Mario sur les smartphones", a-t-il expliqué. Il pourrait donc s'agir de jeux en démonstration, donc probablement gratuits, pour donner envie aux joueurs de poursuivre l'aventure sur consoles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés