Les autorités taïwanaises ont infligé à Apple une amende de 667 000 dollars pour ses pratiques commerciales, qui consistaient à influencer la politique tarifaire de trois opérateurs téléphoniques locaux. Le groupe américain garde la possibilité de faire appel.

Samsung n'est pas le seul fabricant de smartphones à avoir subi les foudres des autorités taïwanaises cette année. Alors que le constructeur sud-coréen a été condamné en octobre à payer une amende de 340 000 dollars pour avoir organisé une campagne de dénigrement contre HTC, voilà que c'est au tour d'Apple de se voir infliger une sanction, pour concurrence déloyale cette fois.

La firme de Cupertino devra verser 667 000 dollars suite à la découverte d'une entente sur les prix entre une filiale du groupe américain et trois opérateurs téléphoniques locaux, à savoir Chunghwa Telecom, Far Eastone Telecommunication et Taïwan Mobile. L'AFP précise que ces derniers communiquaient à Apple leur politique tarifaire "pour approbation ou confirmation avant le lancement de nouveaux modèles".

Si Apple a été condamné pour avoir influencé les prix selon ses propres intérêts,  l'entreprise conserve le droit de contester cette décision en faisant appel. Ce n'est pas la première fois que la société se retrouve accusée d'entente sur les prix. Dans le domaine de la littérature, une enquête a été menée en Europe pour savoir si Apple s'est arrangé avec les éditeurs. Cette affaire a valu une condamnation d'Apple aux USA.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés