Facebook va déployer la publicité vidéo dans le flux d'actualité de ses utilisateurs. Le réseau social explique qu'elle sera également proposée aux usagers se connectant depuis un mobile, mais via le WiFi afin de ne pas consommer la data du forfait.

La publicité évolue sur Facebook. Le réseau social américain a annoncé ce mardi l'arrivée d'un nouveau format pour diffuser les annonces de ses partenaires : la vidéo. Désormais, les usagers seront confrontés à des encarts spéciaux dans leur flux d'actualité, en plus des zones publicitaires habituelles, comme les contenus sponsorisés apparaissant sous le télex.

Dans un premier temps, seul "un petit nombre de personnes " verra les vidéos publicitaires (ce qui, à l'échelle d'un site communautaire affirmant avoir plus d'un milliard de membres, peut représenter des dizaines ou des centaines de milliers d'internautes). Dans un second temps, la question ne se posera plus. Facebook a bien l'intention de généraliser ce nouvel outil, qui intéressera sans nul doute les annonceurs.

Ce nouveau format publicitaire fonctionnera ainsi : lorsque la vidéo apparaît à l'écran, elle est jouée automatiquement mais sans aucun son. Pour l'avoir, l'usager doit effectuer une action sur la vidéo (un clic dessus, un passage en plein écran). À la fin, deux autres contenus seront proposés à l'usager s'il souhaite voir d'autres annonces du même publicitaire.

La publicité vidéo vise aussi les usagers se connectant à Facebook depuis un mobile. Le réseau social est toutefois conscient que les opérateurs limitent la consommation de données sur l'Internet mobile. Aussi, "toutes les vidéos qui seront jouées lorsqu'elles apparaîtront à l'écran auront été téléchargées en avance lorsque l'appareil aura été connecté en WiFi". Aucun risque de dépasser le plafond de la data.

Quant à ceux qui ne veulent pas subir la présence de la publicité vidéo, Facebook les invite à faire défiler l'écran jusqu'à ce que le contenu disparaisse. Évidemment, d'autres préféreront se reposer sur des modules complémentaires préalablement installés, comme AdBlock Plus, au lieu de jouer de la molette.

Accessible gratuitement, Facebook a choisi la publicité comme modèle économique. En 2011, celle-ci a permis au réseau social de gagner 3,8 milliards de dollars, selon les calculs d'eMarketer.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés