En Floride, la commission chargée de la conservation de la faune et de la flore utilise des robots déguisés en cerf pour lutter contre le braconnage. Un Américain en a récemment fait les frais.

Les robots seront-ils un jour les auxiliaires de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage afin de faire respecter les dates d'ouverture et de fermeture de la chasse ? Aux États-Unis, c'est déjà le cas. Les autorités utilisent des robots déguisés en cerf pour lutter contre le braconnage. Et c'est une tactique qui marche, puisqu'un Américain s'est fait récemment coincer.

Le Miami Herald indique que le tireur est notamment poursuivi pour avoir tenté d'abattre un cerf alors que la saison de la chasse est fermée et à partir d'une voie de circulation. Il risque au maximum jusqu'à un an de prison et une amende de 2500 dollars. Et à en croire la commission de Floride pour la conservation de la faune et de la flore, cette stratégie est en place depuis des décennies.

À défaut d'utiliser des robots déguisés en cerf, d'autres tactiques pour contrer le braconnage peuvent être imaginées. Les drones civils peuvent par exemple être mis à contribution dans ce cadre. Ces derniers sont d'ailleurs évoqués pour diverses tâches, allant de l'inspection de l'intégrité d'un ouvrage d'art à la lutte anti-incendie, en passant par la surveillance de l'environnement.

( photo : CC BY-SA Lviatour )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés