Open Source Beehives veut mettre l'open source et l'open hardware à profit des abeilles, en proposant des "ruches intelligentes" à réaliser en DIY, seul ou dans un Fab Lab.

Le phénomène inquiète beaucoup les scientifiques, et pourrait avoir de très importantes répercussions sur l'écosystème et donc sur l'Homme. Partout dans le monde, le nombre des abeilles dont le rôle est crucial pour la pollinisation chute à une vitesse impressionnante. En France, selon une étude de FranceAgriMer, le nombre des ruches a baissé de 20 % entre 2004 et 2010. Mais le phénomène observé dès les années 1970 est particulièrement criant aux Etats-Unis, où près d'un tiers des colonies d'abeilles ont disparu au cours du seul hiver 2012/2013, sans que les causes soient déterminées avec certitude (même si certains pesticides semblent au moins en partie responsables du désastre).

Pour aider les abeilles à fonder de nouvelles colonies, on voit donc apparaître de plus en plus de ruches réalisées par l'Homme, installées dans le jardin, fabriquées soi-même à partir de plans publiés sur Internet, ou achetées en magasins. Certaines entreprises, qui ont senti le bon filon, proposent même à ceux qui n'ont pas la place, pas l'envie, ou qui ont peur des piqûres, de parrainer une ruche.

Mais l'organisation Open Source Beehives propose d'aller plus loin que les traditionnelles ruches en bois, en proposant des ruches intelligentes libres, reproductibles par qui le souhaite, basées sur des solutions open hardware. Née d'un prototype réalisé par la communauté espagnole d'auto-suffisance Valldaura, la "ruche intelligente" sera dotée de capteurs contrôlés par un circuit Arduino, qui permettent d'évaluer la population d'abeilles à l'intérieur de la ruche, de contrôler son évolution, et de surveiller température et humidité ambiante. Toutes les données pourront alors être comparées entre ruches voisines, via la plateforme Smartcitizen.me.

Des plans et codes sources sont d'ores et déjà mis à disposition sur Github.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés