C'est en novembre que la Xbox One et la PlayStation 4 feront leurs premiers pas en Europe. Chaque console a déjà ses partisans et les critères de comparaison sont multiples. À quelques semaines du lancement des deux machines, Numerama a choisi de s'intéresser à leurs capacités de stockage et aux options disponibles pour l'étendre.

Malgré la disponibilité de la Wii U depuis fin 2012, c'est véritablement ce mois-ci que la guerre des consoles va démarrer. En effet, la Xbox One sortira le 22 novembre en Europe et la PlayStation 4 suivra une semaine après. Microsoft et Sony vont déployer des trésors d'imagination pour séduire les joueurs et les convaincre que leur console est largement plus intéressante que celle du concurrent.

Dans ce domaine, les critères d'appréciation sont évidemment très nombreux. Untel préférera choisir la console proposant les performances graphiques les plus abouties. Un autre privilégiera la console disposant de telle ou telle exclusivité. Un troisième optera enfin pour celle intégrant les fonctionnalités multimédias les plus fournies. Au joueur de choisir ce qui lui importe.

Les consoles

L'espace de stockage est aussi un de ces critères. D'après la fiche technique proposée par chaque constructeur, la Xbox One et la PS4 incluent un disque dur interne de 500 Go permettant d'accueillir des jeux vidéo, mais aussi des fichiers multimédias ou des sauvegardes. Or, c'est bien là le seul point commun entre les deux machines. En effet, les options pour étendre l'espace de stockage varient d'un appareil à l'autre.

Stockage local

Concernant la PlayStation 4, la foire aux questions publiée fin octobre indique que le disque dur interne pourra être remplacé par l'usager du moment qu'il respecte les paramètres du modèle fourni par défaut (5400 rpm SATA II ; 9,5 mm d'épaisseur maximum ; au minimum 160 Go). En revanche, la console de Sony n'est pas en mesure d'accueillir un disque dur externe.

Du côté de la Xbox One, c'est exactement l'inverse. Le disque dur interne est inamovible. En revanche, le joueur pourra utiliser un disque dur externe, par exemple pour stocker ailleurs certains fichiers très volumineux et libérer de la place sur la console. Un bémol, cependant : le support du disque dur externe ne sera pas prêt lorsque la Xbox One sera lancée. Il faudra attendre une mise à jour logicielle.

Stockage distant

Cette comparaison concerne le stockage local, c'est-à-dire chez l'usager. Quid du stockage à distance ? Toujours selon la FAQ de Sony, un système de sauvegarde à distance est prévu pour sauvegarder les fichiers relatifs aux jeux du joueur sur PS4, comme les sauvegardes. Chaque joueur disposera d'un espace d'un Go, à condition d'être membre du PlayStation Plus.

Microsoft proposera également un stockage à distance pour les possesseurs de la Xbox One, avec le même objectif : sauvegarder l'avancement du joueur, ses captures d'écran et diverses autres fichiers liés à son activité vidéoludique. Un porte-parole de la firme de Redmond a précisé début septembre que l'espace de stockage dans les nuages sera "illimité".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés