L'an prochain, les lunettes Google Glass seront commercialisées. Le dispositif, contrôlable par la voix, devrait aussi supporter les instructions par gestes. Un brevet en ce sens a été repéré, où plusieurs mouvements sont donnés en exemple, dont le "coeur avec les mains" et le "cadrage".

Sauf coup de théâtre, la commercialisation des lunettes Google Glass débutera l'année prochaine. Afin de préparer le lancement de son nouveau produit, la firme de Mountain View soigne sa communication. Le groupe a ainsi dévoilé une vidéo décrivant l'expérience de ces lunettes à réalité augmentée et il ne tarit pas d'éloges sur ce dispositif, le décrivant comme une technologie futuriste.

Mais Google veut aussi assurer ses arrières, notamment sur le plan de la propriété industrielle. En août, l'entreprise californienne a ainsi procédé au rachat de plusieurs brevets appartenant à Foxconn et concernant le domaine de la réalité virtuelle. La société en dépose également, en témoigne ce dépôt qui porte sur une méthode interprétant des gestes en instructions.

Le brevet liste quelques exemples de mouvements effectués avec les mains que les lunettes Google Glass doivent pouvoir détecter, comprendre et traiter : c'est le cas du symbole du cœur avec les deux mains, du cadrage et d'autres gestes du même acabit servant à sélectionner une portion du panorama s'offrant à l'utilisateur ou à effectuer certaines actions (navigation dans l'O.S. par exemple).

En achetant ou déposant des brevets, Google ne sécurise pas seulement sa propriété industrielle. Il donne des indications sur les fonctionnalités qui pourront être intégrées tôt ou tard dans Google Glass. Jusqu'à présent, il était question de contrôler ce dispositif à la voix. Manifestement, il sera vraisemblablement possible de faire intervenir des gestes, en complément du contrôle vocal.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés