Foxconn, connu pour être l'assembleur des produits d'Apple, est aussi un inventeur qui dépose régulièrement des brevets sur des inventions. Google, qui prépare la commercialisation de ses lunettes Google Glass, a ainsi préféré racheter des brevets de Foxconn portant sur la réalité virtuelle, pour sécuriser son lancement.

Google prépare le lancement de ses lunettes Google Glass pour l'année prochaine, et sécurise sa propriété intellectuelle pour éviter toute accusation de contrefaçon. En effet le groupe Hon Hai Precision Industry Co, plus connu sous le nom de Foxconn, a fait savoir vendredi dernier dans un communiqué qu'il avait vendu à Google une série de brevets liés à l'imagerie virtuelle, destinée aux lunettes connectées.

La transaction, dont ni le montant ni les brevets exacts concernés n'ont été communiqués, porteraient sur un élément clé des lunettes Google Glass, puisqu'il s'agit de générer "une image virtuelle et surimposée sur une vue de monde réelle", ce qui correspond aux fondements-mêmes des lunettes connectées. Il s'agit de permettre la réalité virtuelle, qui enrichie les images du "monde réel" avec des informations issues du monde connecté.

En rachetant ces brevets, Google pourrait tenter de contrôler la concurrence, qui a déjà annoncé ses propres paires de lunettes connectées, à l'image de Sony et Microsoft.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés