Après quelques fuites déjà échappées dans la presse, le fournisseur d'accès à internet Free dévoile le look et le contenu de sa nouvelle Freebox. Au programme, deux boîtiers donnant accès à la télévision haute définition (TVHD), Tuner TNT (TF1 et M6 désormais accessibles), Wi-Fi Mimo, et téléphonie mobile sur Wi-Fi.

Encore une fois Free surprend. Alors que l’on ne les attendait pas avant plusieurs mois, les nouvelles Freebox pourront être commandées auprès du FAI dès demain 20 avril, et seront bien sûr attribuées d’office aux nouveaux abonnés, à condition d’être en zone dégroupée. Baptisée Freebox HD, la nouvelle box « est le fruit de deux années de recherche et développement« , annonce le fournisseur d’accès. « Elle intègre le meilleur de la technologie : ADSL 2+, télévision haute définition, Wi-Fi Mimo, tuner TNT- les 18 chaînes de la TNT dont TF1 et M6 qui refusent leur entrée au bouquet Free ADSL – téléphonie mobile sur Wi-Fi ainsi que de nombreuses autres fonctionnalités qui seront dévoilées dans les prochains mois« .

Dans le détail, la nouvelle Freebox HD se compose de deux boîtiers qui peuvent être reliés en Ethernet ou par le Wi-Fi intégré.

Un boîtier réseau, la Freebox ADSL, comprenant :
– l’équipement ADSL 2+
– les sorties réseaux :

  • 1 port USB
  • 5 ports Ethernet
  • 3 antennes permettant de disposer d’un Wi-Fi Mimo (Multiple Input Multiple Output, qui offre un meilleur débit et une meilleure portée)
  • 1 mini switch pour relier différents ordinateurs permettant la création d’un réseau
  • Une entrée téléphonie permettant de brancher directement un téléphone et d’accéder aux services de téléphonie Freebox
  • Un afficheur alphanumérique donnant accès à certaines informations notamment la connexion des ports Ethernet

Un boîtier multimédia, la Freebox HD, contenant :
– un décodeur SD et HD
– un tuner TNT permettant d’accéder aux 18 chaînes de la TNT dont TF1 et M6
– des prises Péritel, S-Video et S-Video composite
– une prise HDMI pour raccorder un téléviseur HD Ready
– une sortie S/P DIF et audio numérique pour relier une chaîne hi-fi
– 3 antennes pour la connexion sans fil au boîtier ADSL
– une télécommande multifonction

De nouvelles possibilités offertes

Avec cette nouvelle Freebox, Free importe le concept du quadruple play, en cours d’expérimentation par Neuf Telecom : Internet, télévision, téléphonie fixe, et téléphonie mobile. « A partir de tout téléphone  » uniband  » Wi-Fi ou  » dual band  » Wi-Fi/GSM, Wi-Fi/GPRS, Wi-Fi/3G, situé à portée du réseau Wi-Fi d’une Freebox HD (toutes les Freebox HD en service pas uniquement celle de l’abonné), les abonnés Freebox émettront leurs communications depuis leur téléphone mobile en profitant de la grille tarifaire Freebox« , annonce ainsi l’opérateur qui avait déjà été le premier à offrir le triple-play en France. Free espère pouvoir commercialiser son propre combiné « dual band » en 64kbps avant la rentrée de septembre 2006, à un prix d’environ 200 euros. Mais tout mobile Wi-Fi fera l’affaire.

Les économies ne sont pas tout à fait gratuites puisque pour activer ce service, l’abonné devra payer 9,99 euros. Lorsque l’on sait que les opérateurs estiment à 40 % le nombre d’appels mobiles effectués depuis le domicile… beaucoup y trouveront leur compte.

Free veut aussi entrer dans la course de la VoIP et concurrencer Skype avec son propre réseau de téléphonie sur internet. « L’ensemble des utilisateurs du service de téléphonie Freebox pourront grâce à cette option téléphoner et recevoir des appels depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet dans le monde en utilisant leur compte de téléphonie Freebox« , explique ainsi le FAI, qui réunira l’ensemble des communications sur une facture unifiée. Et pour ne pas réserver son service à un logiciel particulier, Free se repose sur le protocole SIP, reconnu par exemple par Wengo ou Gizmo, et peut-être bientôt par Gtalk, la messagerie de Google.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés