Publié par Julien L., le Vendredi 06 Septembre 2013

Facebook retarde l'utilisation des photos de profil pour la reconnaissance faciale

Facebook temporise. Alors que le réseau social devait introduire de nouvelles règles cette semaine lui permettant d'exploiter les photos de profil de ses membres dans son outil de reconnaissance faciale, l'intervention de six associations de défense des internautes l'oblige à calmer le jeu. Mais le site communautaire souhaite toujours opérer ce changement.

Convaincu de l'intérêt de son outil de reconnaissance des visages, Facebook a récemment voulu lui donner de l'ampleur en intégrant les photos de profil publiés par ses membres. Cela aurait donné un coup d'accélérateur certain au système de reconnaissance faciale, puisque la base de données se serait enrichie des clichés mis en ligne par un petit milliard d'internautes.

Ce projet ambitieux s'est néanmoins heurté à la surveillance scrupuleuse des associations dédiées à la défense de la vie privée. Six organisations se sont en effet entendues pour demander à la commission fédérale du commerce (FTC) de bloquer les nouvelles règles du réseau social qui autorisent la prise en compte des photos de profil dans le dispositif biométrique du site.

Les six organismes craignent en particulier que cette évolution, en apparence anodine, aboutisse finalement à de la publicité très personnalisée, où le nom, la photo de profil, les informations et les contenus partagés par un usager pourraient être utilisés par des annonceurs, sans l'accord de l'intéressé.

Ces six associations assurent que ce changement enfreint l'accord conclu en 2011 entre Facebook et la FTC, qui impose au premier de se soumettre d'une part à des audits indépendants tous les deux ans pendant vingt ans et d'assurer la confidentialité des données personnelles d'autre part, en recueillant notamment le consentement explicite des usagers lors de chaque changement ayant trait à la vie privée.

La signature de cet accord devait mettre un terme aux multiples controverses impliquant le réseau social, accusé par les associations et de nombreux utilisateurs de reléguer la protection des données personnelles au second plan pour mieux se concentrer sur son essor économique. Depuis 2008, date à laquelle la fréquentation a fortement augmenté, Facebook a en effet enchaîné les polémiques sur ce terrain.

Au Los Angeles Times, un porte-parole de la plateforme communautaire a fait suivre un communiqué dans lequel l'outil de reconnaissance des visages ne prendrait pas en compte les photos de profil... pour le moment. Le basculement vers les nouvelles règles a été repoussé à plus tard "de veiller à ce que les commentaires des utilisateurs soient examinés et pris en considération".

Pas question néanmoins de revenir sur cet objectif : il s'agit d'un report, pas d'un changement de cap. Facebook va profiter de ce délai pour passer en revue ses nouvelles règles. Ensuite, celles-ci devraient entrer en vigueur. Quand ? Selon le réseau social, cela pourrait survenir la semaine prochaine.

Publié par Julien L., le 6 Septembre 2013 à 09h44
 
10
Commentaires à propos de «Facebook retarde l'utilisation des photos de profil pour la reconnaissance faciale»
Inscrit le 03/05/2012
8 messages publiés
Seulement les photos de profil ou tous les photos ?
Inscrit le 05/04/2011
1566 messages publiés
au fait toutes.
Il s'agit de rechercher dans toutes les photos publiées les visages des utilisateurs en comparant avec la photo de leur profil.
Ainsi, on peut relier automatiquement toutes les photos aux profils...
Inscrit le 04/06/2009
693 messages publiés
La Stasi en rêvait, Facebook l'a fait.
Inscrit le 16/12/2011
99 messages publiés
Ouais, les photos sur Facebook, ça va se limiter aux paysages pour moi. Je trouve qu'il y a déjà un peu trop d'infos sur moi sur Facebook, ça m'inquiète un peu d’ailleurs.

Avec la reconnaissance facile, on risque de se retrouver avec le pire chiffrage jamais existé.
[message édité par Zéfling le 06/09/2013 à 23:54 ]
Inscrit le 20/08/2010
872 messages publiés
Comment peut-on encore utiliser ce machin ?
Inscrit le 15/05/2012
156 messages publiés
Avec les précautions d'usage : Faux noms, fausse photo et un préservatif sur l'objectif de la webcam.
Inscrit le 10/04/2009
608 messages publiés
Pas mal.

Mais il y a plus simple : ne pas avoir de compte ni sur fesse de bouc ni sur aucun autre réseau "social".
[message édité par RealTMX le 06/09/2013 à 13:35 ]
Inscrit le 16/11/2010
28 messages publiés
si c'était si simple
ces réseaux sociaux sortent largement de leur prérogatives en collectant les données extérieures (voir boutons like, G+ et autres scripts de tracking)
sans compter les usagers qui taguent leurs photos ou n'importe qui peut apparaître dedans, du pain bénit pour ces réseaux sociaux
Inscrit le 16/12/2011
99 messages publiés
Même si tu n'as pas de compte, les autres pourront toujours parler et mettre des photos de toi sur Facebook, donc t'y seras tout de même.
Inscrit le 21/10/2009
121 messages publiés
Hahaha, rien que le fait que tu viennes sur Numérama tu peut être fiché. Tu sais le petit bouton "j'aime" de Facebook que Numérama a implémenté, ça leur permet de savoir sur quels sites tu va, même si tu n'as pas de compte.

Garde tes fausses bonnes idées.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Septembre 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6