Sorti du marché de la musique en ligne depuis un an, Allomusic préparerait son retour. Le compte Twitter a été remis à zéro et le site web annonce l'arrivée d'un nouveau service. Allomusic, qui proposait un système d'écoute rémunéré, retentera-t-il sa chance avec ce modèle économique ou optera-t-il pour une autre voie ?

Allomusic, le retour ? Un an après sa fermeture, la plateforme chercherait à revenir dans la compétition des services musicaux malgré une première expérience désastreuse. Comme l'a remarqué Guillaume Vialet sur son blog, le compte Twitter d'Allomusic a été relancé tandis que la page d'accueil du site affiche désormais un message indiquant son retour prochain "avec un nouveau service".

Toute la question est de savoir si Allomusic va se lancer une fois de plus dans l'écoute rémunérée. Le service avait mis au point un système assez original, qui permettait aux auditeurs d'accumuler des points (les "zeeks") au fur et à mesure de l'écoute. Arrivé à un certain seuil, il était alors possible d'échanger ces points contre des bons d'achat utilisables chez des plateformes légales comme la Fnac ou Amazon.

Dans le code source de la page, la description laisse penser qu'Allomusic compte poursuivre dans cette direction. Il est en effet écrit qu'Allomusic est le "premier site de musique à la demande où l'écoute est rémunérée !". Du côté du WHOIS, la propriétaire du nom de domaine est toujours Philippe Abitbol, fondateur de la plateforme et producteur de musique indépendant.

Si cette piste est juste, on peut raisonnablement penser que le mécanisme d'accumulation des points sera moins généreux qu'autrefois. "En l’espace de trois ans, AlloMusic a enregistré près de 3 millions d’euros de pertes pour un chiffre d’affaires de seulement 44 000 euros en 2010", rappelle l'Express, malgré un modèle économique de freemium (un accès gratuit avec publicité et deux abonnements mensuels).

Allomusic a été l'un des premiers services à se proposer comme candidat du label PUR, qu'il obtiendra en septembre 2011. Quelques mois auparavant, Allomusic s'était lancé dans une opération financière en procédant au rachat de Jiwa. Celui-ci est néanmoins hors service depuis un temps bien trop long pour espérer un éventuel retour.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés