L'Europe aura-t-elle droit à la PlayStation 4 avant le Japon ? Ce serait une première. Mais cette éventualité n'est pas dénuée de sens : Sony a jusqu'à présent toujours dominé Microsoft sur le marché japonais. En revanche, les deux firmes font jeu égal en Europe. Sony pourrait donc se concentrer d'abord sur le Vieux Continent pour prendre de l'avance et satisfaire toutes les demandes avant de se concentrer sur les clients japonais, a priori acquis à sa cause.

Annoncée en février lors d'une conférence à New York, la PlayStation 4 sera commercialisée dans les prochains mois. Si aucune date officielle n'a été communiquée par Sony, le lancement devrait toutefois se faire quelques semaines avant les fêtes de fin d'année 2013. Dans le cas des États-Unis, des sources présentées comme proches du géant japonais ont évoqué le mois de novembre.

Et l'Europe ? Sera-t-elle servie avant Noël ou devra-t-elle attendre le premier trimestre 2014, comme le suggère la page de précommande mise en place par la FNAC en mars dernier ? Aux dernières nouvelles, le Vieux Continent serait choyé par Sony. Selon des informations du site CVG, l'Europe serait même une priorité dans la stratégie commerciale du groupe nippon.

Le raisonnement de Sony est le suivant : si le marché japonais lui est globalement acquis, le marché américain est en revanche nettement dominé par Microsoft et sa Xbox 360. Il suffit pour s'en convaincre d'observer l'écart très net entre les deux fabricants en Amérique du Nord et en Asie de l'Est. Par contre, les deux sociétés ont réalisé des performances assez proches en Europe. C'est donc ici que l'accent doit être mis.

L'information de CVG est évidemment à prendre avec des pincettes, mais les explications avancées par la source de nos confrères ont du sens. Sony pourrait donc différer le lancement de la PlayStation 4 au Japon pour se concentrer sur l'Europe et l'Amérique du Nord, sans vraiment craindre de laisser le Japon à la merci de son adversaire. Ce serait toutefois une première.

En effet, les autres PlayStation ont toujours été lancées au Japon d'abord et dans les autres pays ensuite. Toutefois, il faut bien constater que les marchés américains et européens sont plus gros que le marché japonais. Au niveau matériel, il se vend plus généralement de consoles dans ces deux zones. Mais le groupe prendra-t-il le risque de froisser sa clientèle japonaise ?

Un choix devra être fait, car un lancement mondial simultané paraît hautement improbable. Et si les deux groupes font globalement jeu égal, la situation par zone régionale varie parfois d'un extrême à l'autre, ce qui peut justifier des ajustements commerciaux et stratégiques.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés