Amazon a déposé un brevet sur une tablette tactile dotée d'un style magnétique, lui-même doté d'une surface tactile.

Est-ce un aperçu de ce que proposera la nouvelle génération des tablettes Kindle ? Comme nous le notions hier en révélant un brevet de Microsoft sur une nouvelle méthode d'utilisation des smartphones, les industriels rivalisent actuellement d'imagination (et de dépôts de brevets) pour étendre les possibilités d'interaction avec les interfaces visibles sur les écrans tactiles. Alors qu'Apple travaille sur des écrans tactiles à la fois capacitifs et sensitifs, Amazon penche de son côté sur une utilisation des bons vieux stylets qui ont fait le bonheur des Galaxy Note de Samsung.

Ainsi, Amazon a déposé en septembre 2012 un brevet qui vient d'être rendu public, qui concerne "un stylet comprenant une source de champ magnétique qui, lors de la combinaison avec un capteur tactile, offre plusieurs modes de saisie pour un dispositif électronique". A cette occasion, le commerçant révèle le design de ce que pourrait être l'une de ses prochaines tablettes, qui ressemble plus que jamais à une ardoise sur laquelle l'utilisateur peut écrire ou dessiner à l'ancienne.

Comme avec le Galaxy Note, le stylet d'Amazon pourrait être détecté par l'appareil avant même de toucher la surface tactile, notamment pour afficher des informations contextuelles. "Des magnétomètres dans le dispositif électronique peuvent détecter la présence, l'emplacement, l'orientation et l'angle de l'aimant et donc du stylet", explique ainsi Amazon.

En revanche, la firme propose certaines améliorations. En particulier, Amazon prévoit d'ajouter à son stylet un capteur de pression qui détecte lorsque l'utilisateur serre plus fort le "crayon", ce qui peut servir par exemple à écrire plus gros. Il décrit aussi un mécanisme d'analyse de la surface touchée, pour reconnaître par rapport à la forme et au volume s'il s'agit de la pointe du stylet ou d'une partie de la main. Amazon explique d'ailleurs qu'il pourrait utiliser un tel outil pour reconnaître la main de l'utilisateur lorsqu'elle est posée sur la tablette, et ainsi l'identifier. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés