La prochaine Xbox imposera-t-elle au joueur d'être connecté en permanence à Internet pour faire une partie de jeu vidéo ? Alors que Microsoft entretient le flou sur ce sujet, le directeur créatif au sein de Microsoft Studios a créé une polémique en donnant un avis personnel. Selon lui, les joueurs doivent vivre avec leur temps et accepter le fait que chaque appareil ou presque est désormais connecté au net.

Il n'aura fallu que quelques messages publiés sur Twitter pour remettre sur le tapis la rumeur de la connexion Internet obligatoire pour jouer aux jeux de la future Xbox. Au cours d'un échange entre des internautes et Adam Orth, directeur créatif chez Microsoft Studios, ce dernier a déclaré ne pas comprendre la polémique sur la connexion permanente et invité chacun à vivre avec son temps.

 (extrait de l'échange)

Tout a commencé avec un message publié il y a quelques heures sur son compte Twitter, désormais protégé en lecture. "Désolé, je ne comprends pas l'emballement à propos des consoles connectées en permanence. Chaque appareil est désormais connecté en permanence. Tel est le monde dans lequel nous vivons. Faites avec", a-t-il écrit, non sans oublier le hashtag #dealwithit.

La sortie d'Adam Orth, évidemment, n'a pas manqué de susciter des réactions. Suivi par des centaines de personnes, le directeur créatif a rapidement obtenu des retours. Interpellé sur le fait que tout le monde n'a pas encore un abonnement à Internet, Adam Orth a poursuivi sur sa lancée en invitant les quelques néo-luddites "à vivre avec leur temps et à se prendre un abonnement Internet".

Lorsqu'on lui rétorque qu'un abonnement Internet ne préserve pas l'usager d'éventuelles pannes au niveau de sa box ou des interruptions de service pour une raison ou pour une autre, Adam Orth prend l'exemple de la panne de courant. Il arrive parfois que les plombs sautent ou que la distribution de l'électricité soit suspendue à cause de travaux, d'un incident ou d'un évènement climatique.

Et dans le cas où le joueur vit dans une région mal desservie par les opérateurs ? Il répond en substance qu'il n'a qu'à vivre autre part. Ou presque. Son interlocuteur lui fait remarquer qu'il a vécu dans des coins très connectés, comme San Francisco, Seattle ou Los Angeles… et qu'il devrait un peu essayer de vivre dans des villes comme Janesville ou Blacksburg, qui sont des centres urbains moins favorisés.

Le ton quelque peu dédaigneux de l'échange entre Adam Orth et ses interlocuteurs ne saurait faire oublier qu'il s'agit avant tout d'un échange où ce sont des opinions personnelles qui ont été exprimées. Il ne s'agit pas d'une quelconque confirmation de la part de Microsoft concernant l'obligation d'avoir une connexion Internet permanente pour jouer à la future Xbox, même si de forts soupçons existent.

Quoiqu'il en soit, l'échange a rapidement pris des proportions importantes, du fait notamment du mélange des genres sur son compte Twitter. Adam Orth se décrit en effet dans sa biographie comme un représentant de Microsoft, puisqu'il est directeur de Microsoft Studios, et, de ce fait, porte d'une certaine façon les couleurs et la parole de son entreprise. Difficile, dans ces conditions, d'exprimer certaines opinions personnelles.

Et Adam Orth est en train de l'apprendre à ses dépens, car ses propos surviennent au moment où les joueurs s'interrogent sur les intentions de Microsoft avec la connexion permanente.. Ses messages sont détournés et moqués, tandis que d'autres, comme l'inénarrable Francis dont la marque de fabrique est de s'énerver systématiquement, s'emporte contre lui.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés