La fermeture de Google Reader, programmée pour le 1er juillet, offre une opportunité inespérée à la concurrence. Décidés à récupérer ces usagers, les rivaux de Reader se sont manifestés très vite en expliquant comment migrer chez eux ou en annonçant le développement d'un lecteur de flux d'information novateur.

Google Reader va disparaître le 1er juillet, mais les flux RSS et Atom lui survivront. Désormais, il reste un peu plus de trois mois aux usagers du lecteur de flux d'information pour trouver une alternative au service et, si possible, y transférer une copie de l'ensemble des données stockées jusqu'alors dans Google Reader. Et la concurrence, qui voit bien son intérêt, a d'ores et déjà commencé à s'agiter.

Du côté de Feedly et de Netvibes, tout est fait pour faciliter la migration de l'utilisateur. Dans les heures qui ont suivi l'annonce de Google, les équipes des deux services ont publié toutes les explications nécessaires pour passer en douceur sur Netvibes ou sur Feedly. Le service The Old Reader a également donné de la voix. Lui aussi propose d'accueillir vos données et de prendre la suite.

D'autres partent d'une feuille blanche mais ont de grandes ambitions. C'est le cas de Digg, qui construire son propre lecteur de flux d'information. Ce service de marque-page social similaire à Reddit explique avoir l'intention de sortir cette fonctionnalité au cours du second semestre 2013. Mais l'annonce surprise a visiblement chamboulé l'organisation de Digg, qui juge désormais ce projet prioritaire.

Les solutions évoquées plus haut ne sont que la partie émergée de l'iceberg. Il existe une multitude d'autres possibilités, basées sur un environnement de bureau (desktop) ou fonctionnant via l'informatique en nuage (cloud). Cette feuille de calcul sur Docs liste ainsi cinquante alternatives et les évalue selon différents critères (type de solution, modèle économique, extension, atouts, limites).

Quelques sites high tech ont profité de l'occasion pour publier une sélection des meilleures alternatives à Google Reader. C'est le cas de Lifehacker par exemple, qui recommande Netvibes, Newsblur, Feedly, The Old Reader, FeedDemon et Reeder. CNET de son côté propose Feedly, Taptu, Pulse News, Flipboard, Netvibes ou encore Currents.

Il ne reste plus qu'à choisir. Les usagers de Reader ont trois mois pour le faire, en optant pour une solution existante ou une en cours de conception. À ce propos, utilisiez-vous Google Reader ? Vers quel solution comptez-vous vous orienter ? Plus généralement, utilisez-vous un logiciel ou un service particulier pour agréger du contenu ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés