Alors que l'austérité de l'informatique d'autrefois obligeait les jeunes à apprendre à programmer, les entreprises manquent aujourd'hui de personnes qualifiées qui comprennent comment fonctionne un logiciel, et comment en développer. Aux Etats-Unis, l'organisation Code.org a réuni de nombreuses personnalités pour défendre l'idée de rendre obligatoire l'enseignement de la programmation à l'école.

Faut-il aller plus loin dans l'apprentissage de la programmation à l'école, au point d'en faire une matière d'enseignement à part entière, dès le collège ? Aux Etats-Unis, l'ONG Code.org a réussi à réunir de grands noms de l'industrie informatique et d'autres personnalités renommées, pour réaliser une vidéo promotionnelle en faveur de l'enseignement du développement de logiciels à l'école. Elle est impulsée par le même constat qu'en Europe : les offres d'emploi ne sont pas satisfaites par manque d'étudiants qualifiés.

Introduite par une citation de Steve Jobs, qui estimait que "tout le monde devrait apprendre à programmer un ordinateur dans ce pays, parce que ça vous apprend comment réfléchir", la vidéo de près de 10 minutes fait intervenir notamment Bill Gates (fondateur de Microsoft), Mark Zuckerberg (Facebook), Will.i.am (musicien technophile), Chris Bosh (joueur de la NBA), Jack Dorsey (Twitter), Tony Hsieh (Zappos), Drew Houston (Dropbox), Gabe Newell (Valve), Rushi Sanghvi (Dropbox), Elena Silenok (Clothia, un site de mode), Vanessa Hurst (CodeMontage), et Hadi Partovi (Code.org).

L'essentiel de la vidéo vise à démystifier la complexité apparente de la programmation, pour donner envie aux jeunes de s'y essayer. La vidéo est titrée "Ce que la plupart des écoles ne vous apprennent pas", et commence par des interviews d'enfants qui ne savent pas ce qu'est un programmeur, et qui ne rêvent donc pas d'en devenir un.

"Des additions, des soustractions… c'est à peu près tout", veut rassurer Bill Gates. 

"La programmation est l'une des seules choses au monde que vous pouvez faire, où vous pouvez juste vous asseoir et faire quelque chose de complètement nouveau à partir de rien", explique Mark Zuckerberg, alors que Bill Gates raconte que l'un de ses premiers logiciels, utilisés par son école, lui permettait de choisir les filles qui seraient dans sa classe. Gabe Newell, qui a depuis développé certains des jeux vidéo les plus populaires au monde, se souvient quant à lui que son premier "Hello World" avait été "stupéfiant".

Will.i.am, qui prend des cours de programmation, s'étonne que "nous dépendons tous de la technologie pour communiquer, pour cuisiner… mais personne ne sait comment écrire du code".

"C'est important pour ces enfants. Ca devrait être obligatoire, pour les citoyens de cette planète, de savoir lire et écrire du code", ajoute-t-il.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos