Publié par Julien L., le Jeudi 24 Janvier 2013

ReDigi va se lancer en Europe pour revendre d'occasion des MP3

Service de revente de fichiers musicaux d'occasion, ReDigi a l'intention de se lancer en Europe malgré les pressions exercées par l'industrie du disque.

Apparu en 2011, ReDigi est un service américain qui veut développer un marché de l'occasion pour les morceaux de musique. Pour cela, la plateforme permet aux internautes de revendre leurs fichiers numériques qui ont été achetés légalement dans les magasins de musique en ligne. Et comme il est question d'occasion, les prix pratiqués sont moins élevés que ceux qu'on retrouve dans les boutiques légales.

Comme le remarque le blog 1709, ReDigi a l'intention de développer son activité en Europe. Sur le site officiel, il est indiqué "qu'en raison d'une demande conséquente, les amateurs de musique en Europe seront bientôt en mesure d'acheter et de vendre des fichiers musicaux d'occasion sur ReDigi". Dès maintenant, les plus impatients peuvent solliciter une invitation en renseignant leur identifiant et leur mail.

Le lancement de ReDigi en Europe survient dans un contexte particulier, car l'industrie du disque voit d'un mauvais œil ce type d'offre. L'un des labels d'EMI, Capitol Records, a d'ailleurs engagé une action en justice contre ReDigi pour l'empêcher de revendre des fichiers musicaux acquis légalement. Le label réclame la fermeture du site et 150 000 dollars de dédommagement par fichier contrefait lui appartenant.

En Europe, ReDigi va très certainement s'appuyer sur un arrêt rendu par la Cour de justice de l'Union européenne pour prendre pied sur le Vieux Continent. Cet arrêt concerne l'épuisement du droit exclusif de distribution des titulaires de droits d'auteur. En particulier, l'arrêt interdit aux ayants droit de s'opposer à la revente d'un contenu téléchargé légalement, même si le contrat de licence dit le contraire.

"Lorsque le titulaire du droit d'auteur met à la disposition de son client une copie - qu'elle soit matérielle ou immatérielle - et conclut en même temps, contre paiement d'un prix, un contrat de licence accordant au client le droit d'utiliser cette copie pour une durée illimitée, ce titulaire vend cette copie au client et épuise ainsi son droit exclusif de distribution", a écrit notamment la cour.

En outre, les juges s'opposent aux tentatives des ayants droit "d'exiger à l'occasion de chaque revente, une nouvelle rémunération alors que la première vente de la copie concernée aurait déjà permis audit titulaire d'obtenir une rémunération appropriée". Ce verdict avait été prononcé dans le cadre d'une affaire impliquant la revente d'un logiciel téléchargeable.

Publié par Julien L., le 24 Janvier 2013 à 15h46
 
26
Commentaires à propos de «ReDigi va se lancer en Europe pour revendre d'occasion des MP3»
Inscrit le 19/03/2006
331 messages publiés
Service de revente de fichiers musicaux d'occasion


:facepalm:
Inscrit le 18/10/2008
1886 messages publiés
Les majors ont tout fait pour créer une rareté artificielle, ils sont allés jusqu'à pourrir les fichiers de DRM, à installer des rootkit etc. Pourquoi ? Pour tenter de reproduire le modèle du bien rival physique. Qu'ils aillent donc au bout de leur logique : un bien rival physique peut se revendre d'occasion.

Le serpent se mord la queue, et perso, j'aime bien
Inscrit le 20/01/2012
197 messages publiés
le problème c'est que ce genre de truc legitime complement le principe de rareté artificiel comme tu dit, et ça j'aime moins. Si ça n'avait pas été autorisé on aurait pu les mettre devant leurs contradictions.
Inscrit le 18/06/2003
101 messages publiés
Un truc m'échappe : qu'est-ce qui empêche une personne de revendre à l'infini des copies de ses mp3 ?
Inscrit le 04/01/2012
299 messages publiés
Que ce soit Amazon ou Itunes, les morceaux de musique vendus sont marqués avec les logs de ton compte, il est donc en principe impossible de retrouver 2 même morceaux avec 2 logs identiques sauf si tu mets tes morceaux sur la toile (et donc ne pas les avoir "prêté" également).

J'imagine que dans le cas du commerce de l'occasion, le watermarquage est remplacé ou qu'n autre est rajouté avec celui du nouvel acquéreur.
[message édité par Zyami le 24/01/2013 à 16:05 ]
Inscrit le 18/10/2008
1886 messages publiés
Ca m'étonnerait, ces tags s'éditent très bien. Ils vont probablement demander une preuve d'achat, une déclaration sur l'honneur d'avoir effacé le MP3 sur ton disque etc. ROFL quoi.
Inscrit le 04/01/2012
299 messages publiés
Je sais bien que ces tags s'éditent, mais le gars qui achète le morceau à la preuve de l'achat, le site la preuve de ta vente, il suffit juste d'y rajouter un tag à côté du premier.
Après je ne pense pas qu'ils acceptent des morceaux sans tags Amazon, Itunes ou ce que tu veux, faut pas rêver.
Inscrit le 18/06/2003
101 messages publiés
D'après leur site, ils ont effectivement un moyen de vérifier que tu as bien obtenu légalement ton morceau de musique, ou plutôt que tu l'as bien acheté sur une plateforme de téléchargement légal (car à priori, pas question de revendre les mp3 provenant d'un CD rippé, même si tu l'as acheté avant).

Dans les Terms, ils précisent qu'en acceptant les conditions d'utilisation du service, tu acceptes de détruire toute copie des fichiers que tu revends... Mais bon, voilà. C'est sur ta bonne foi.

Du coup, un utilisateur ne peut pas revendre plusieurs fois ses morceaux, en revanche, rien ne l'empêche concrètement de revendre toute sa collection en la gardant tout de même sur son ordinateur...

Ceci dit, c'était déjà le cas avec les CDs d'occasion donc rien ne change.
Inscrit le 11/03/2009
3541 messages publiés
Mais pour que ça marche faut que le mp3 ai un DRM ou watermark sinon je peux en vendre un sacré paquet si la provenance est ouverte Et celui qui a vendu, de quelle maniere ne peut il plus ecouter le sien ??c est vraiment un monde mystérieux l'offre légale ......ROFL
Inscrit le 30/04/2010
778 messages publiés
MP3 d'occasion ? qu'est ce que c'est que ce foutage de gueule ?

Bon ben moi si ça intéresse quelqu'un je vends le contenu de la corbeille de mon PC, pas cher.

si des couill..... je veut dire si des gens sont intéresser , me MP.
Inscrit le 11/04/2008
654 messages publiés
Ces MP3 de seconde main sont des fichiers légaux, le contenu de ta corbeille, pas forcément...
Inscrit le 13/08/2010
8803 messages publiés
je connais des gens qui ont quelques To à vendre... coordonnées en MP

Edit : ils font savoir que sans supplément, les jaquettes en COULEUR sont fournies.
C'est d'la bonne occaz !
[message édité par mosquito33 le 24/01/2013 à 16:55 ]
Inscrit le 20/09/2012
953 messages publiés
Je sais, c'est carrément meta-physique comme question.

Mais c'est quoi un mp3 d'occasion??????
Inscrit le 17/03/2010
36 messages publiés
Inscrit le 19/10/2010
150 messages publiés
Ca promet d'être rigolo.
Inscrit le 22/05/2012
366 messages publiés
Est ce que l'on peut revendre un titre acheté d'occasion?
Car on peut envisager de n'acheter que des titres d'occasion et de les revendre ensuite, ainsi on ne perdrait pas d'argent?
Inscrit le 13/08/2010
8803 messages publiés
des enchères, des enchères !
Inscrit le 20/08/2010
994 messages publiés
Il faut vraiment être con pour acheter du vent d'occasion !
Inscrit le 22/12/2009
471 messages publiés
C'est tout....

Pas la peine de poster plus...
Inscrit le 06/02/2012
157 messages publiés
Vont-ils obtenir le label PUR ? Telle est la vraie question
Inscrit le 11/09/2011
27 messages publiés
Pour avoir testé ReDigi à travers un VPN US, ça marche comme cela:

Le logiciel scanne le disque dur à la recherche de fichiers watermarké par itunes, amazon,...

Puis il te montre la liste et là tu séléctionne ce que tu veux vendre et au moment de la confirmation, le logiciel supprime toutes les copies du ou des morceaux que tu veux vendre. Le truc c'est qu'il suffit de zipper le mp3/m4a pour en garder une copie ou même sur itunes tu mpeux retelecharger ce que tu as déjà acheté...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Encore un truc qui scanne ton ordi...

Peuvent pas s'empêcher, hein, même avec les meilleures intentions du monde...
Inscrit le 06/11/2005
614 messages publiés
La création de ce site fait suite à l'arrêt de la cour de justice ? On se demandait justement si Steam allait réagir suite à cet arrêt.

Pour les MP3 ça implique qu'ils soient sans DRM donc aucun contrôle possible sur l'unicité du fichier, alors qu'une clé Steam ça ne se duplique pas à l'infini. A refuser de se plier ce sont les marchands comme Steam qui incitent à la création de ce genre de services non contrôlable.

Ils ont quand même du cran de s'attaquer à ce marché sachant que les procès sont inévitables.
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
ReDigi existait avant l'arrêt de la Cour européenne.

La question est de savoir comment les empaffés du SNEP et des Majors vont essayer de couler ce business en Europe. Cela dit avec une bonne ligne de défense et suffisamment de pognon pour tenir le choc et aller jusque devant la Cour européenne, ça a une chance de passer.
Inscrit le 09/12/2003
591 messages publiés
Donc si je "crée" des mp3 (à partir de mes CD bien sûr) et qu'avec iTunes Match je les transforme en 20 000 m4a taggés à mon nom par iTunes, je peux revendre ces 20 000 fichiers d'occasion chez ReDigi ?
Je comprends que ça ne plaise pas à la mafiAA...
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Tiens, comment les enfoirés des Majors vont réagir à ça maintenant :

http://www.zdnet.fr/actualites/apple-obtient-egalement-un-brevet-sur-le-transfert-des-contenus-numeriques-39788117.htm#xtor=RSS-1

Alors, toujours interdite la revente de fichier d'occasion ?
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Janvier 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10