Un camcordeur, également leader de la team IMAGiNE, a été condamné aux USA à 5 ans de prison. Il devra en outre verser 15 000 dollars de dommages et intérêts. L'an dernier, deux autres responsables du groupe ont été condamnés. Le dernier sera jugé en mars.

La sentence est  tombée. Jeramiah Perkins a été condamné à cinq ans de prison aux États-Unis pour son rôle prépondérant dans la contrefaçon de films. L'Américain était le leader du groupe IMAGiNE, une team réputée chez les adeptes du téléchargement illicite puisqu'elle réalisait des enregistrements dans les salles de cinéma pour les diffuser ensuite via le protocole BitTorrent.

En marge de sa peine de prison, la justice américaine a imposé trois ans en libération surveillée. Il devra en outre verser 15 000 dollars en guise de dédommagement. En revanche, il ne paiera pas d'amende. Lors de son procès, Jeremiah Perkins a plaidé coupable sur l'un des chefs d'accusation, celui de l'association en vue de commettre une infraction au copyright.

Selon un communiqué du département de la justice, citant la Motion Picture Association of America (MPAA), le groupe IMAGiNE était le collectif "le plus prolifique" dans la mise à disposition de films Internet "entre septembre 2009 et septembre 2011"

Comme le signale Ars Technica, il s'agit d'une sanction sévère. Deux autres responsables du groupe IMAGiNE ont été jugés et condamnés à des peines de prison plus légères. Le premier à 30 mois de prison, le second à 23 mois de prison. En revanche, les sommes qu'ils devront restituer sont très variables : le premier devra rembourser 449 514 dollars, tandis que le second paiera 7500 dollars.

Le dernier accusé sera fixé sur son sort en mars prochain.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés