En début de semaine, nous rapportions que la police de l'Etat de Victoria, en Australie, avait publié un communiqué alarmant pour prévenir les touristes qu'il ne fallait surtout pas se fier à Apple Maps pour se rendre dans la ville de Mildura. Plusieurs conducteurs se sont en effet retrouvés coincés dans un parc national désertique, sans eau ni nourriture, en quête de secours, parce que la ville était mal placée sur le service de cartographie.

Or voilà que la police de Colac, à l'ouest de Melbourne, envoie elle aussi un signal d'alarme, mais cette fois contre Google Maps. Selon Yahoo Australie, le service du géant américain ferait emprunter la Wild Dog Road pour rejoindre la route côtière Great Ocean Road, dans le sud du pays, alors qu'il s'agit d'une route à sens unique qui n'est pas prévue pour supporter un trafic important. 

"Mon problème c'est qu'il y a un problème sérieux de sécurité pour les touristes et les locaux, qui ne reçoivent pas la bonne information de leur GPS", prévient le sergent Nick Buenen, qui constate que des camions ou des bus empruntent la petite route qui longe les montagnes. "Ma crainte, c'est qu'un jour on se retrouve au tribunal et qu'on nous demande 'qu'est-ce que vous avez fait pour éviter ça'", explique l'agent de police.

Selon nos constatations, il semble toutefois que le chemin renvoyé par Google Maps fasse bien emprunter la grande route, et non la Wild Dog Road. Peut-être Google a-t-il déjà corrigé le problème.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés