Alors que les géants de l'informatique et du web comme Amazon, Google, Apple, Facebook ou Microsoft misent tous sur le stockage des données personnelles sur leurs propres serveurs abrités dans leurs propres data centers, la start-up OwnCloud ambitionne de redonner aux internautes le contrôle sur leurs données. La société propose une solution gratuite open-source, extensible par des services propriétaires payants, qui permettent aux particuliers ou aux entreprises de synchroniser toutes leurs données (photos, vidéos, e-mails, contacts, documents, …) à travers un même espace de stockage, placé sous leur contrôle. OwnCloud peut aussi réunir les différents espaces de cloud de façon transparente, sur une même interface utilisable depuis n'importe quel appareil.

Ce mardi, la société basée dans le Massachusetts a annoncé la clôture d'un deuxième tour de financement, de 2,5 millions de dollars. "Contrairement aux applications simples et encadrées comme Dropbox, qui stockent les données à distance dans des centres de stockage externe, ownCloud peut être déployé sur un serveur d'entreprise ou via un prestataire de services de confiance avec une intégration transparente en parallèle d’une sécurité permettant le stockage, la surveillance et des outils de reporting", rappelle la société dans un communiqué.

"Avec plus de 650.000 utilisateurs dans le monde, ownCloud offre la facilité d'utilisation de Dropbox avec plus de souplesse et de sécurité. Les utilisateurs ownCloud peuvent exécuter leurs propres synchronisations de fichiers et leurs propres services de partage sur leur propre matériel et leur propre stockage, en utilisant les offres d’hébergement ou de stockage public, ou les deux".

OwnCloud dit vouloir utiliser ces 2,5 millions de dollars pour étendre ses activités commerciales et ses partenariats.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés