A-t-on jamais vu TF1 conseiller à ses spectateurs d'éteindre le téléviseur ? Dans un message qui témoigne d'un changement de philosophie, Facebook prévient ses utilisateurs qu'il est important de savoir décrocher de Facebook.

Moment inattendu de sincérité de la part du réseau social le plus utilisé au monde. Sur sa page officielle, Facebook a publié vendredi un message aussi surprenant et que salutaire qui compare son service aux gâteaux d'anniversaire : "Les gâteaux d'anniversaire sont faits pour rassembler les gens. Ils donnent aux amis un lieu autour duquel se rassembler et célébrer. Mais trop de gâteau n'est probablement pas sain. Donc les gâteaux d'anniversaire ressemblent beaucoup à Facebook".

La métaphore laisse peu de place à l'interprétation. Clairement, Facebook déconseille à ses utilisateurs de trop utiliser Facebook, au point d'en devenir malade, au moins socialement. Le mois dernier, l'association américaine de psychiatrie a décidé d'inclure dans son manuel de référence une nouvelle maladie mentale pourtant contestée par une partie de la profession : le trouble de l'utilisation d'internet (Internet-use disorder). Il décrit un phénomène de dépendance à l'utilisation d'internet dans le quotidien de l'individu, ce qui est particulièrement visible par l'utilisation prolongée des réseaux sociaux.

Comme le note Techcrunch, avant son entrée en bourse Facebook avait pour habitude de communiquer sur le nombre d'heures passées par les utilisateurs sur le réseau social. En janvier, il avait ainsi annoncé un nombre de 10,5 milliards d'heures cumulées sur les pages de Facebook. Mais désormais, comme s'il avait réalisé que l'indicateur était à la fois peu pertinent et d'une certaine manière effrayant, la firme préfère communiquer sur le nombre d'éléments partagés par les utilisateurs (photos publiées, liens vers des sites internet, etc.).

De plus, l'indicateur est contraire à la philosophie présentée par son grand concurrent Google (mais qu'il applique de moins en moins). "Google est probablement la seule société au monde dont l’objectif avoué est de faire en sorte que ses visiteurs quittent son site aussi vite que possible", affirme ainsi la société de Mountain View, qui tenait ce discours avant la sortie de Google Plus. "Vous avez besoin de réponses et vous les voulez maintenant. Nous ne pouvons qu’acquiescer".

Who's who

Facebook

Premier réseau social

Crée en 2004 par Mark Zuckerberg, le réseau social compte plus d'un milliard et demi d'inscrits à travers le monde. À ce jour, Facebook est le site...

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés