Principal MVNO français, Virgin Mobile affirme avoir bien résisté à la vague Free Mobile. Si des départs ont évidemment eu lieu, l'opérateur de réseau mobile virtuel en a aussi regagné ces derniers mois, au point de retrouver un nombre d'abonnés similaire à celui enregistré avec l'arrivée de Free. Fin mars, Virgin Mobile comptait 1,9 million de clients.

Les opérateurs traditionnels ne sont pas les seuls à avoir été heurtés par le raz-de-marée engendré par Free dans la téléphonie mobile. Les opérateurs de réseau mobile virtuel (MVNO) ont également souffert de cette nouvelle concurrence, dont la grille tarifaire très compétitive (de 0 à 19,99 euros selon les offres) a contraint l'ensemble du secteur à s'aligner dessus pour empêcher l'exode de leurs clients.

Parmi les principaux MVNO, Virgin Mobile n'a évidemment pas échappé au départ d'une partie de sa clientèle. Mais quatre mois après, l'opérateur a assuré avoir retrouvé un parc d'abonnés comparable à celui existant avant l'arrivée de Free Mobile, dont l'effet aurait été au bout du compte "très relatif". Selon le MVNO, l'entreprise serait même repartie "en croissance" grâce – notamment – à la rénovation de son offre Extaz.

Cinq mois plus tard, Virgin Mobile n'a pas changé de discours. Dans un entretien accordé au Parisien Économie, le PDG Geoffroy Roux de Bézieux juge que son groupe a "plutôt bien résisté à la tornade Free", au point de dégager un bénéfice de 22,5 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 520 millions d'euros à la fin de son exercice, fin mars.

Malgré une concurrence accrue et une pression à la baisse sur les prix, Virgin Mobile prévoit toujours de réaliser dès cette année une croissance entre 5 et 10 %. Car si l'opérateur a perdu des clients ayant des offres prépayées, il en a regagné d'autres au niveau des forfaits. Au 31 mars, Virgin Mobile comptait 1,918 million de clients en France, dont 74 % ont un abonnement sous engagement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés