L'Arcep constate que 1,75 million de logements sont éligibles à la fibre optique. Mais le nombre d'abonnés très haut débit FTTH reste très bas. Seuls 245 000 clients ont souscrit une offre de ce type.

Le cap des 2 millions de logements éligibles à la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH, Fiber To The Home) se rapproche. Dans son dernier observatoire, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) note que 1,75 million d'entre eux le sont déjà. Ce nombre est en hausse de 45 % sur un an, note par ailleurs le régulateur.

Sur ce total, 785 000 habitations peuvent choisir entre au moins deux fournisseurs d'accès à Internet "grâce aux mécanismes de mutualisation prévus par le cadre réglementaire". Là encore, l'Arcep constate une progression de 134 % en un an. Par ailleurs, 260 000 de ces logements sont situés en-dehors des zones très denses et 280 000 raccordements ont été effectués par des réseaux d'initiative publique.

Si le nombre de logements éligibles à la fibre optique progresse, celui des abonnés ayant effectivement pris une formule très haut débit FTTH reste assez bas. Seuls 245 000 clients sont dans ce cas, souligne l'Arcep, et 760 000 si l'on compte tous les abonnements très haut débit en France (c'est-à-dire en incluant le câble au total). Il y a pourtant 5,5 millions de logements éligibles à des services à très haut débit.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés