Publié par Guillaume Champeau, le Mercredi 05 Septembre 2012

Des cours de programmation obligatoires à l'école, en Estonie

En Estonie, des écoles vont rendre obligatoire l'apprentissage de langages de programmation dès l'école primaire. Une mesure qui pourrait se généraliser à l'ensemble des établissements publics d'enseignement.

Et si la programmation de logiciels informatiques devenait une matière aussi importante à l'école que l'apprentissage des langues, de l'Histoire ou des mathématiques ?

Il y a encore une quinzaine d'années, l'usage de l'informatique impliquait nécessairement de "mettre les mains dans le cambouis" pour configurer un logiciel, installer un driver de matériel, ou mettre en ligne une page web. Mais aujourd'hui l'informatique est devenue d'une telle simplicité (avec les outils "WYSISWYG", les installations de logiciels en un clic, les plateformes de blogs pré-configurées, etc.) que les adolescents n'ont plus besoin de comprendre "comment ça marche", puisque ça marche. Il en ressort que bien que nées avec Internet, les jeunes générations sont naturellement moins douées et surtout moins attirées par la technique informatique pure et dure.

En Estonie, pour remédier au problème, la Fondation Tiger Leap a lancé une initiative pilote baptisée ProgreTiiger, qui vise à rendre obligatoire l'apprentissage des langages de programmation dès l'école primaire. En cette rentrée de septembre, plusieurs écoles du pays proposeront des cours spécialisés aux enfants âgés de 7 ou 8 ans, puis le cursus s'étendra jusqu'aux lycéens de 16 ans.

Les professeurs ont bien sûr reçu une formation spéciale pour leur permettre de relayer l'apprentissage, et de développer avec leurs élèves des applications web et mobile. Des entreprises estoniennes du secteurs des nouvelles technologies sont par ailleurs impliquées dans le programme, avec l'espoir de former une nouvelle génération de développeurs plus talentueux, susceptibles de leur garnir leurs rangs.

Il n'apparaît pas clairement dans le communiqué de la Fondation si le gouvernement estonien soutient activement l'initiative. La Fondation indique simplement que le programme pilote est destiné à être généralisé à toutes les écoles du pays. Selon UbuntuLife, les écoles publiques qui souhaiteront participer à ProgreTiiger pourront s'inscrire lors de la rentrée prochaine.

Publié par Guillaume Champeau, le 5 Septembre 2012 à 14h50
 
36
Commentaires à propos de «Des cours de programmation obligatoires à l'école, en Estonie»
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
?
Quelle drôle d'idée en terme de priorisation des questions éducatives liées à Numérique et Internet.

Pitié les geeks, ne me lynchez pas
Inscrit le 14/07/2004
7735 messages publiés
flob (Modérateur(rice)) le 05/09/2012 à 14:57
Alors qu'en France, en école d'ingénieur (spécialité Informatique/Électronique) on tolère encore que l’étudiant puisse ne pas connaitre l'architecture d'un ordinateur.
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
Faudrait les faire commencer par le C/C++, mais bon à part ça, très bonne initiative.

Développe la rigueur, l'abstraction, le sens de la logique, la mémoire...

Très bon pour aborder les maths et l'esprit cartésien.
Inscrit le 25/08/2009
1155 messages publiés
L'architecture c'est extrêmement important avant la programmation des machines.
Inscrit le 22/02/2009
3904 messages publiés
flob, le 05/09/2012 - 14:57
Alors qu'en France, en école d'ingénieur (spécialité Informatique/Électronique) on tolère encore que l'étudiant puisse ne pas connaitre l'architecture d'un ordinateur.


Pour nous, le plus important, c'est de les éduquer à ne pas télécharger...
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
flob, le 05/09/2012 - 14:57
Alors qu'en France, en école d'ingénieur (spécialité Informatique/Électronique) on tolère encore que l'étudiant puisse ne pas connaitre l'architecture d'un ordinateur.


J'avoue, j'ai suivi un DUT informatique, il y avait des cours d'architecture qui se résumaient à de l'algèbre de Bool... Aujourd'hui encore, je ne suis pas à l'aise avec l'architecture...
Inscrit le 28/08/2004
6862 messages publiés
yhzarcali, le 05/09/2012 - 15:04
L'architecture c'est extrêmement important avant la programmation des machines.

+1
Je sais monter un PC, remettre une carte qui flanche, mais beaucoup moins programmer...de toute façon, on se doute que ça ferait partie du programme.
.
Sinon, même si j'approuve totalement l'idée, en théorie...hé bien, l'école a déjà beaucoup à faire, il me semble. Mais bon, supprimez le temps passé à faire la police et l'éducation basique (bref, le taf des parents!) et on pourra caser plus de choses intéressantes...et tirer le niveau des élèves/enfants vers le haut.
Inscrit le 05/09/2012
4 messages publiés
"les adolescents n'ont plus besoin de comprendre "comment ça marche", puisque ça marche."

Cette phrase n'est pas seulement valable pour le domaine de l'informatique, et, je pense qu'elle résume bien le problème que rencontre ma/notre génération.

Initier les jeunes pour pousser leur curiosité, développer leur logique, etc : je dis oui...De là à instaurer des cours obligatoires de programmation : à voir, je reste septique.
Inscrit le 13/02/2012
80 messages publiés
Tout dépend le programme, et comment s'est enseigné.
Le lisp, pascal, assembleur et cobol sont des langages de programmation, mais de là à avoir réellement besoin de les enseigner...

Après, l'informatique est assez vaste, avec plein de métiers différents. Pourquoi ne pas leur enseigner aussi des notions de réseaux, d'administration système, d'architecture applicative, de webdesign, etc. ?

C'est apprendre à se servir d'une machine qui est important, pour dégrossir le chemin. Après, c'est selon les envies de chacun. Tout le monde n'est pas programmeur dans l'âme et certains ne devraient même jamais pouvoir toucher du code...
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Coucou les geeks

Re :
Quelle drôle d'idée en terme de priorisation des questions éducatives liées à Numérique et Internet.
Inscrit le 19/07/2012
49 messages publiés
kerrubin, le 05/09/2012 - 15:21
Tout dépend le programme, et comment s'est enseigné.
Le lisp, pascal, assembleur et cobol sont des langages de programmation, mais de là à avoir réellement besoin de les enseigner...

Après, l'informatique est assez vaste, avec plein de métiers différents. Pourquoi ne pas leur enseigner aussi des notions de réseaux, d'administration système, d'architecture applicative, de webdesign, etc. ?

C'est apprendre à se servir d'une machine qui est important, pour dégrossir le chemin. Après, c'est selon les envies de chacun. Tout le monde n'est pas programmeur dans l'âme et certains ne devraient même jamais pouvoir toucher du code...

Tu pars deja trop loin dans ton raisonnement je pense. Personnelement j ai commencé la programmation en technologie ( au college) a l age de 12 ans, un robot ( composer de 3 capteurs, un bras vertical, 2 roue). Approche du hardware, puis un simple petit grafcet (des retangles qui pose des actions en IF ou TANT QUE...). Pour comprendre le tout tu fais un peu de logique booleene. Abordable et amusant des les dernieres sections de primaire! Et viens enuite les algorithmes de base (ecriture d'un grafcet en gros). Le tout ce suis et rest eludique et appliquable en physique appliqué comme en math etc... Avant d'apprendre un langague ils faut voir les bases. Tu ne peux pas peindre a l huile sur toile utilisant le surealisme comme inspiration si tu ne sais pas tenir un pinceau et utilisé l'huile ainsi que les regle du surréalisme ( ou tu es un genie). Je suis a 400% pour, sa donnera une chance a nos gamins d avoir autre chose a faire sur un ordinateur que facebook et jeux video.
ps: J avais achete un robot programmable via grafcet a mon enfant pour ces 7 ans, pour ces 10 ans il ma demandé comment fonctionner les logiciel, je lui ai acheté et enseigné les bases de l algorithmique et maintenant a l age de 15 ans ils compile deja plusieurs language, possede des facilités en maths, en physique ainsi qu en anglais( et oui la plupart des "bon bouquin" et "how to" sont en anglais. Et puis, sa les fait lire!)
Inscrit le 16/12/2011
35 messages publiés
Arg. Quelle horreur.
Comment faire une génération de gens qui raisonnent immédiatement en termes de solutions au lieu de raisonner d'abord en termes de problèmes...
Il y a un excellent article qui explique pourquoi les gens ne devraient pas apprendre à coder (à moins de vouloir en faire leur métier) : http://www.codinghor...rn-to-code.html
Inscrit le 13/02/2012
80 messages publiés
@kwxp: justement, c'est pour ça que je suis dubitatif tant que le programme n'est pas clair.

"qui vise à rendre obligatoire l'apprentissage des langages de programmation dès l'école primaire" (3ème paragraphe de l'article)

Pour moi, c'est clairement aller trop vite en besogne.
Si on enseigne un langage objet (java ou c# par exemple), il faut connaître l'algorithmie, la programmation objet (avec héritage, polymorphisme, etc.).
Si on enseigne le SQL, T-SQL ou PL/SQL, il faut connaître les bases de données relationnelles...

EDIT, Complément : en somme, y a plus intelligent à apprendre AVANT la programmation, comme l'a si justement fait remarqué Amicalement.
Là, je pense à ce qu'est Internet, les concepts de vie privée (qui manque parfois cruellement à certains), comment s'en servir comme outil sans en être la victime, comment apprendre à partir d'Internet tout en cultivant un esprit critique (ne pas faire aveuglément confiance au 1er contenu trouvé...).
[message édité par kerrubin le 05/09/2012 à 16:20 ]
Inscrit le 19/07/2012
49 messages publiés
La programmation est l'application des maths,ce qu'est la physique appliqué a la physique.
Inscrit le 19/07/2012
49 messages publiés
kerrubin, le 05/09/2012 - 15:43
X
[message édité par kwxp le 05/09/2012 à 15:48 ]
Inscrit le 20/01/2012
162 messages publiés
Comme quelqu'un vivant en Estonie, le numérique (et surtout le net) est vraiment leur truc
Inscrit le 10/07/2008
3177 messages publiés
Goldoark, le 05/09/2012 - 15:03
Faudrait les faire commencer par le C/C++


Appendre un langage sans apprendre l'analyse, c'est aller au casse-pipe. Tu sauras pisser du C mais dès que tu tomberas sur un problème chelou, ton implémentation aura des chances d'être mauvaise. Exemple: http://fr.wikipedia...._des_huit_dames
[message édité par /dev/tty le 05/09/2012 à 16:07 ]
Inscrit le 05/09/2012
4 messages publiés
/dev/tty, le 05/09/2012 - 16:07
Appendre un langage sans apprendre l'analyse, c'est aller au casse-pipe.


C'es vrai, et cela vaut pour bien d'autres domaines.

Je pense que l'important, c'est de faire comprendre qu'il y a quelque-chose derrière la machine, et d'en expliquer les bases dans le but de pousser les jeunes à se poser des questions et à améliorer leur mode de réflexion et d'analyse.

Que ceux qui veulent en savoir plus (grâce à cette première approche) se dirigent vers la programmation, mais, instaurer des cours obligatoires de programmation (uniquement) pour programmer, l'intérêt est limité.

Tout le monde devrait se creuser les méninges et regarder un peu plus loin que le bout de son nez, mais tout le monde n'est pas destiné à la programmation. C'est mon avis
Inscrit le 10/03/2009
507 messages publiés
quand j'etais au college on a passer presque 4 ans de court de technologie a faire de la soudure de composant, et il me semble que c'est toujours le programme actuel. je ne comprend toujours pas comment les personnes qui font les programmes scolaire pense qu'il est plus important que tous les petits francais sache faire de la soudure plutot que de prendre 2 ans a enseigné par exemple le python avec le court de Gérard Swinnen
Inscrit le 24/02/2009
360 messages publiés
La programmation, c'est avant tout de l'algorithmie : j'imagine qu'avant de coder sur machines, les enfants vont avant tout apprendre à coder des programmes en pseudo-code. De cette manière ils vont d'abord acquérir une rigueur dans la conception de processus, et vont étudier les moyens de résoudre de manière simple des problèmes mathématiques, de recherche ou d'optimisation.
Et parallèlement ils peuvent acquérir des compétences concernant l'architecture de l'ordinateur et des réseaux, et éventuellement la capacité de concevoir de petits programmes utilitaires. Bref, des compétences qui peuvent être bien utiles dans un grand nombre de métiers et même dans la vie de tous les jours.

Par ailleurs, l'article dit que l'initiative est "d'apprendre les langages de programmation". J'imagine qu'il faut comprendre "apprendre la programmation" : en effet, apprendre un langage n'est pas franchement utile si on apprend pas simultanément à programmer.
Inscrit le 10/03/2009
507 messages publiés
Aldebran, le 05/09/2012 - 19:59
La programmation, c'est avant tout de l'algorithmie : j'imagine qu'avant de coder sur machines, les enfants vont avant tout apprendre à coder des programmes en pseudo-code.


dans la pratique je me suis rendu compte que c'etait moins efficace, je file qq court particulier de programmation et je vois generalement des etudiant qui ont ete abrevé de théorie mais avec une formation pratique extrêmement courte et arrivant trop tard et qui avait completement decrocher au bout de qq semaine de court.

en fait quand on debute dans un domaine ou on ne connais rien on a besoin de pratique tres tot pour etre capable de visualisé se qu'on apprend en théorie

en gros quand un prof vous explique pendant 1 heure le principe de fonction récursive et que vous n'etes pas encore capable de visualiser correctement comment on définit et appele une fonction vous avez perdu 1heure et degouter les 3/4 de vos eleves

le fait de commencer par une experimentation pratique sans connaissance permet de se posé les bonne question avant d'aborder la théorie

hélas c'est encore comme ca que fonctionne le gros de l’éducation national ( a part pour certaine matière comme les math ou on apprend a additioner des baton avant d'aditionner des chiffres et ou a deja une bonne mairise du calcul et de la geometrie avant de voir la trigo, par exemple )
le pire exemple etant les langue ou on apprend de conjugaison presque innutilisé par les anglophone eux meme type plus que parfais a des eléve qui ne sont souvent pas capable de tenir une conversation sur un sujet trivial en anglais sans trop galérer

en gros:

theorie => exercices => control

moins efficace et plus long que :
experimentation => theorie => application => control
[message édité par hahaha le 05/09/2012 à 21:44 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Amicalement, le 05/09/2012 - 14:55
?
Quelle drôle d'idée en terme de priorisation des questions éducatives liées à Numérique et Internet.

Pitié les geeks, ne me lynchez pas


C'est vrai qu'il y a d'autres priorités (voir mon post à ce sujet ici => http://www.numerama....#ac_com1518890)
Mais d'un autre coté ça ne peut pas faire de mal aux gosses de leur apprendre la programmation, bien au contraire
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Aldebran, le 05/09/2012 - 19:59
La programmation, c'est avant tout de l'algorithmie : j'imagine qu'avant de coder sur machines, les enfants vont avant tout apprendre à coder des programmes en pseudo-code.


Je pense effectivement qu'il s'agit bien ça, c'est à dire une initiation à l'algorithme via un pseudo-code plutôt que l'apprentissage d'un véritable langage de programmation.
sur ce
il faut savoir qu'il existe des langages spécialement conçu pour les enfants comme :


Squeak : un langage de programmation à visé éducative
https://fr.wikipedia.org/wiki/Squeak
http://community.ofs...ndex.php/Squeak


Scratch : qui est un environnement de programmation visuel développé par le MIT pour l'éducation et basé sur Squeak
https://fr.wikipedia...ratch_(langage)
http://doc.ubuntu-fr.org/scratch
http://scratch.mit.edu/

etoys : un autre environnement de programmation visuel basé sur squeak
http://doc.ubuntu-fr.org/etoys
http://www.squeakland.org/


logo : famille de langages de programmation popularisée par la célèbre tortue
https://fr.wikipedia.../Logo_(langage)

Bref de quoi intéresser les gamins à la programmation tout en faisant que ce soit amusant pour eux.
Car franchement gamine j'aurais adoré apprendre à programmer le déplacement d'une tortue sur un écran plutôt que de suivre passivement les cours pompeux et chiants du prof de maths.
[message édité par june le 05/09/2012 à 23:32 ]
Inscrit le 06/09/2012
1 messages publiés
Le besoin de pratique associée à la théorie (comme le propose hahaha) n'est, je pense, pas la seule raison pour ne pas se contenter d'enseigner l'algorithmique (et pas l'informatique en général) aux élèves. Il est nécessaire de former les élèves à la programmation, autant pour leur permettre de comprendre comment fonctionne un ordinateur (la programmation est au c?ur de tout, en informatique, pour peux que l'on donne à ce mot un sens plus large que simplement " développer un logiciel sur ordinateur "â?) que pour diriger une petite partie des élèves vers des études d'informatique (ce dont l'industrie a besoin).

En France, l'option ISN, qui vient de faire son entrée dans certaines classes de terminale S, couvre la programmation, l'algorithmique, et aussi (et c'est très important, bien sûr) l'architecture et les réseaux. La France n'est donc pas tellement à la traîne â? le gros problème semble être les profs de lycée, qui ne sont pas suffisamment formés. À quand une agrégation d'informatique ? La discussion suivante étaye mes propos http://progmod.org/f...3/message/5029/ .
Inscrit le 25/08/2008
764 messages publiés
Lorsqu'on voit à quel point UML permet de structurer et organiser les projets, je trouve que ce langage devrait être enseigné très tôt. Ca permettrait de mieux communiquer, de mieux travailler en équipe et de mieux gérer ses projets tout au long de sa vie. C'est un outil formidable car très adaptable. Ca va bien au-delà de la programmation. Et ça permettrait d'enseigner bien plus facilement la programmation objet un peu plus tard.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
june, le 05/09/2012 - 22:44
Amicalement, le 05/09/2012 - 14:55
?
Quelle drôle d'idée en terme de priorisation des questions éducatives liées à Numérique et Internet.

Pitié les geeks, ne me lynchez pas


C'est vrai qu'il y a d'autres priorités (voir mon post à ce sujet ici => http://www.numerama....#ac_com1518890)
Mais d'un autre coté ça ne peut pas faire de mal aux gosses de leur apprendre la programmation, bien au contraire


Tu as raison June.
Il faut juste à mon avis que ça ne soit pas des "cours de programmation"
mais l'utilisation de ce genre de choses dans le cadre des différentes disciplines.
Nuance de taille je crois.

Très intéressants tes liens vers les langages "éducatifs"! Merci pour tous.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
june, le 05/09/2012 - 23:15
Aldebran, le 05/09/2012 - 19:59
La programmation, c'est avant tout de l'algorithmie : j'imagine qu'avant de coder sur machines, les enfants vont avant tout apprendre à coder des programmes en pseudo-code.


Je pense effectivement qu'il s'agit bien ça, c'est à dire une initiation à l'algorithme via un pseudo-code plutôt que l'apprentissage d'un véritable langage de programmation.
sur ce
il faut savoir qu'il existe des langages spécialement conçu pour les enfants comme :


Squeak : un langage de programmation à visé éducative
https://fr.wikipedia.org/wiki/Squeak
http://community.ofs...ndex.php/Squeak


Scratch : qui est un environnement de programmation visuel développé par le MIT pour l'éducation et basé sur Squeak
https://fr.wikipedia...ratch_(langage)
http://doc.ubuntu-fr.org/scratch
http://scratch.mit.edu/

etoys : un autre environnement de programmation visuel basé sur squeak
http://doc.ubuntu-fr.org/etoys
http://www.squeakland.org/


logo : famille de langages de programmation popularisée par la célèbre tortue
https://fr.wikipedia.../Logo_(langage)

Bref de quoi intéresser les gamins à la programmation tout en faisant que ce soit amusant pour eux.
Car franchement gamine j'aurais adoré apprendre à programmer le déplacement d'une tortue sur un écran plutôt que de suivre passivement les cours pompeux et chiants du prof de maths.


+100
Inscrit le 06/09/2012
150 messages publiés
L'idée me plaît bien, mais j'ai un doute sur son bien-fondé.
Ce n'est pas pour rien qu'on n'aborde les équations et les inconnues qu'au collège, y'a une problématique de maturité de l'esprit derrière, la possibilité de conceptualiser et faire abstraction par des modèles mathématiques (et pas "je suis un panda" vs "le monde réel").
Inscrit le 06/09/2012
1 messages publiés
flob, le 05/09/2012 - 14:57
Alors qu'en France, en école d'ingénieur (spécialité Informatique/Électronique) on tolère encore que l'étudiant puisse ne pas connaitre l'architecture d'un ordinateur.


Pour nous, le plus important, c'est de les éduquer à ne pas télécharger...


ok, mais en développant des logiciels, ils serons sensibilisés à la lutte contre le piratage étant juge et partie...
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
sayadi, le 06/09/2012 - 20:24
flob, le 05/09/2012 - 14:57
Alors qu'en France, en école d'ingénieur (spécialité Informatique/Électronique) on tolère encore que l'étudiant puisse ne pas connaitre l'architecture d'un ordinateur.


Pour nous, le plus important, c'est de les éduquer à ne pas télécharger...


ok, mais en développant des logiciels, ils serons sensibilisés à la lutte contre le piratage étant juge et partie...


Je renvoie vers les les liens de June, qui n'ont rien à voir avec la création de logiciels, et sont bien plus fondateurs et généralisables.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Sur ce je ne suis pas la meilleure personne pour parler de programmation vu que j'y connais pas grand chose.
En ce moment je suis en train d'apprendre un peu avec Python mais pour l'instant on ne peut pas dire que je sais réellement programmer.

Mais je pense que des trucs tout simple comme le principe des conditions et des boucles ça peut s'apprendre très jeune car ce n'est pas très compliqué et ça permet de développer la logique.

Après leur
apprendre un véritable langage de programmation de bas niveau comme le C++ ça n'a aucun interêt vu que ça intéressera que ceux qui plus tard voudront être informaticien.

Il faut juste leur apprendre les bases. Un peu d’algorithme pour développer la logique en cours de maths.
Mais aussi ne pas oublier :
En cours de techno de leur apprendre ce qu'est un ordinateur, comment ça fonctionne. Idem pour les réseaux et plus particulièrement Internet. Mais aussi ce qu'est le web, quelles sont les règles d'usage (netiquette)
comment créé t-on un site.
En cours de français, comment chercher de l'information sur Internet, comme vérifier les sources, comment garder son esprit critique, comment savoir écrire pour présenter ses opinions, ses idées et comment savoir réfléchir par soi même.
En cours de dessin, on peut aussi également faire un peu d'infographie

Bref ne plus se contenter que de leur faire du traitement de texte et leur expliquer que le droit d'auteur c'est important et que pirater c'est mal.
Car pour l'instant c'est à ça que se limite l'enseignement des TIC à l'école.
[message édité par june le 06/09/2012 à 22:47 ]
Inscrit le 10/10/2010
1867 messages publiés
mouais. Que ça existe ok, mais rendre cela obligatoire. quelle plaie !

Et pour ceux qui ne s'orienteront pas vers une carrière avec de l'info, ce sera le gros boulet de matière obligatoire à trainer pendant des années avec au bout comme bilan : Perte de temps assurée (souvenez-vous du Grec Latin allemand obligatoire qu'on a laissé tombé 3 ans après).

Et justifier cela par la logique ... Les exercices de logique basés sur des lettres sont tout aussi pertinent et ludique que ceux basés sur des chiffres. Alors faire du booléen ou du passage de paramètre ... mouais!.

A part former des générations pour satisfaire un marché de l'emploi, aucun intérêt. Comme si nos prix turing avait fait de la programmation en primaire ou lycée. Le mettre en option au collège ou au lycée ... mais obligatoire;. Comme si en primaire ils n'avaient que ça à faire en Estonie !.

ça me fait juste penser aux visiteurs dans les écoles qui viennent faire la promotion du brossage de dent (noble cause), mais avec leurs marques. J'attends juste le jour ou les boitent qui soutiennent (certainement en participant à l'équipement des écoles) mettrons au programme du DEv orienté spécifiquement sur leurs produits.

Incapable de fédérer les jeunes par intérêt, ils espèrent le faire par habitude (ou lassitude/facilité pour ceux qui auront des notes moyennes dedans mais moins naze que dans les autres matières. Il penseront qu'ils ont trouvé leurs voies et resteront dans l'entenoir jusqu'au moment ou il n'auront plus la possibilité d'en sortir, trop spécialisé qu'ils seront).

Et pour les jeunes que ça intéresse vraiment, de toute façon ils y viendront un jour ou l'autre d'eux-même si on leur propose l'option. Pas l'obligation.
[message édité par lot le 07/09/2012 à 05:36 ]
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Bah si on suis ta logique, dans ce cas les maths devraient ne pas être obligatoires aussi, non ?
Inscrit le 10/10/2010
1867 messages publiés
C'est votre logique de mettre les maths et la programmation au même niveau. Vous ne pensez pas confondre le Generale et le particulier ?. Disons que c'est obligatoire ... Les horaires ne sont pas extensible en primaire. Quelle matière supprimez-vous pour coller des heures de programmation ?.

Cela fera juste un marmot plus habitué à programmer au lieu de faire un marmot plus habitué à la musique ou aux activités manuels (tout aussi important). Cela doit rester optionnel. Je ne suis pas fermé, je vous écoute si vous voulez partager la nécessité d' en faire une obligation en primaire.
Inscrit le 29/07/2010
1024 messages publiés
Je ne dis pas qu'il faut forcément proposer des cours de programmation tout au long de l'année.
En revanche ça peut être intéressant de l'intégrer dans le cours de maths.
Parce que entre faire des calculs à la con sur une feuille sans comprendre à quoi ça peut bien servir, ou faire de l'algorithme dans un cas concret comme programmer le déplacement d'une tortue ou d'un autre personnage à l'écran, je pense que le deuxième cas est plus intéressant et surtout plus passionnant pour les enfants.
Inscrit le 08/09/2012
1 messages publiés
La plupart d'entre nous ne savent même pas fabriquer un grille-pain, et combien savent comment il fonctionne alors que c'est simplissime, quel drame !

La programmation dès l'enfance, en forme d'amusement, comme la musique, le sport, etc. pourquoi pas. Une sorte d'atelier ludique, qui développe les maths, mais franchement, s'ils rêvent de faire une sillicon valley, ce n'est pas indispensable d'y atteler toute sa population, ceux qui auront la vocation sauront y aller.

Beaucoup d'argent inutile dépensé pour un résultat qui sera à peine supérieur à ce qu'il sera sans cet apprentissage précoce. Tout le monde n'aura pas la vocation de la programmation. C'est sympa de le proposer, sans en faire un critère d'obligation ou de sélection générale.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Septembre 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
1 2 3 4 5 6 7