Publié par Guillaume Champeau, le Jeudi 16 Août 2012

Comment identifier un blogueur anonyme ? En exploitant YouTube

Une blogueuse canadienne accuse YouTube de négligence pouvant mettre des internautes en danger. Des harceleurs déposeraient en effet des demandes de retrait de vidéos, pour une fausse accusation de violation de droits d'auteur, avec pour seul but d'obtenir l'identité de la personne qui est obligée de se révéler pour se défendre.

Pour gérer les multiples violations du droit d'auteur auquel il doit faire face sur YouTube, Google a choisi d'adopter un système de présomption de culpabilité à l'égard des internautes. Il suffit que des tiers accusent un utilisateur de violer des droits pour que ses vidéos soient retirées de façon préventive, sans avoir attendu les arguments de la défense. C'est ainsi que de façon spectaculaire, la NASA s'est vue sanctionnée pour avoir diffusé ses propres images.

Ce système est déjà fortement critiquable en soit, tant il est générateur d'abus et d'erreurs qui lèsent la liberté d'expression, mais il est en plus la source de manipulations visant à obtenir l'identité d'internautes anonymes.

Une blogueuse canadienne qui souhaite écrire sur son blog sans révéler au monde entier son identité, girlwriteswhat, raconte ainsi qu'elle a été accusée par deux personnes d'avoir enfreint des droits d'auteur en publiant des vidéos sur YouTube. Une accusation ridicule puisque sur les vidéos en question, la blogueuse est face caméra et ne fait que parler des sujets qui l'intéressent. YouTube a supprimé les vidéos en question, en attendant que la blogueuse réponde aux accusations.

Or c'est là que le bât blesse. Pour répondre aux accusations et se défendre d'avoir violé des droits d'auteur, la blogueuse doit accepter que son identité soit révélée à ceux qui l'accusent. "Une fois la notification de contestation reçue, nous la transférons à la partie ayant déposé la réclamation pour atteinte aux droits d'auteur. Nous vous rappelons que vos informations personnelles sont communiquées à cette occasion", rappelle en effet YouTube. "En soumettant une notification de contestation, vous consentez à la divulgation de ces informations", qui peuvent comprendre le nom, le numéro de téléphone ou encore l'adresse postale du défendeur. 

Le blogueur anonyme n'a donc que deux solutions : renoncer à ses vidéos hébergées sur YouTube (qui de toute façon semble se diriger vers la fin de l'anonymat), ou renoncer à son anonymat pour se défendre des fausses accusations. Or selon elle, c'est bien pour avoir son identité et la harceler que les accusations ont été portées, sans fondement.

La personne qui demande le retrait d'une vidéo est certes prévenue par Google qu'elle risque "peut-être des poursuites en cas d'allégation de mauvaise foi concernant des infractions aux droits d'auteur dans le cadre de ce processus", mais Google se contente d'une signature scannée pour établir l'identité de l'accusant. Il est donc simple de créer une fausse adresse e-mail et une fausse identité avec une fausse signature, uniquement pour recevoir l'identité de la personne accusée.

Sur son blog, girlwriteswhat a menacé de porter plainte contre YouTube "pour leur processus automatisé irresponsable de notification d'atteinte aux droits d'auteur, qui expose des personnes comme moi au risque d'un harcèlement dans la vie réelle". Elle reconnaît que son nom devra alors être publié, "mais au moins ça vaudra le coup". Dans une mise à jour, elle indique cependant que ses vidéos sont revenues en ligne, après que les accusations ont été retirées.

Publié par Guillaume Champeau, le 16 Août 2012 à 16h57
 
17
Commentaires à propos de «Comment identifier un blogueur anonyme ? En exploitant YouTube»
Inscrit le 13/10/2008
1735 messages publiés
Il vaut mieux diffuser ses vidéos sur le P2P (avec VPN) même si c'est plus chiant, ou alors créer un compte fake Youtube avec des informations bidons.
Inscrit le 02/10/2009
31 messages publiés
Pour faire retirer n'importe quelle vidéo de Youtube (Atteinte au droit d'auteur) c'est par là :
http://www.__youtube..._complaint_form
[message édité par deterior le 16/08/2012 à 17:28 ]
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
c'est bien au contraire , a vouloir pisser contre le vent ... il vont couler
Inscrit le 15/09/2011
115 messages publiés
Existe-t-il une liste blanche de vidéo à ne pas supprimer, si quelqu'un accuse cette vidéo de violation de droit d'auteur ? Pour montrer que ce système est débile, pourquoi ne pas créer plusieurs comptes Youtube pour accuser les vidéos officielles des majors de violation de droit d'auteur ?
Inscrit le 24/03/2009
915 messages publiés
deterior, le 16/08/2012 - 17:27
Pour faire retirer n'importe quelle vidéo de Youtube (Atteinte au droit d'auteur) c'est par là :
http://www.__youtube..._complaint_form
J'aime bien cette zone de la page :
En cochant les cases suivantes, je déclare, en toute bonne foi, que :

- Je suis le titulaire ou un mandataire autorisé à agir au nom du titulaire d'un droit exclusif faisant l'objet d'une atteinte présumée.
- J'ai de bonnes raisons de croire que l'utilisation du document qui fait l'objet de ma réclamation est interdite par le titulaire des droits d'auteur, son agent ou la loi.
- Cette notification est correcte.
- Je reconnais être passible de poursuites judiciaires en cas de fausse allégation ou d'allégation de mauvaise foi concernant la violation de droits d'auteur via ce procédé.
- Je suis conscient que toute utilisation abusive de cet outil de ma part entraînera la résiliation de mon compte YouTube.
Alors qu'on voit souvent des "gros" faire des rapport d'infraction aux droits d'auteur alors qu'absolument toutes les cases cochées s'avèrent être fausses. Toutes.

C'est pitoyable.
Inscrit le 30/10/2008
699 messages publiés
"Le blogueur anonyme n'a donc que deux solutions...".
Une troisième solution: re-publier les videos (en les modifiant legerement pour modifier leur signature) et mettre en commentaire la raison de cette nouvelle publication
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Il faut se faire une raison.
Si YouTube, Dailymotion, ou facebook, ou même twiter, peuvent être utiles, tout ça n'est plus fiable pour y appuyer quoi que ce soit de solide.
Inscrit le 02/04/2010
1037 messages publiés
Warp, le 16/08/2012 - 18:48
En cochant les cases suivantes, je déclare, en toute bonne foi, que :

- Je suis le titulaire ou un mandataire autorisé à agir au nom du titulaire d'un droit exclusif faisant l'objet d'une atteinte présumée.
- J'ai de bonnes raisons de croire que l'utilisation du document qui fait l'objet de ma réclamation est interdite par le titulaire des droits d'auteur, son agent ou la loi.
- Cette notification est correcte.
- Je reconnais être passible de poursuites judiciaires en cas de fausse allégation ou d'allégation de mauvaise foi concernant la violation de droits d'auteur via ce procédé.
- Je suis conscient que toute utilisation abusive de cet outil de ma part entraînera la résiliation de mon compte YouTube.
Alors qu'on voit souvent des "gros" faire des rapport d'infraction aux droits d'auteur alors qu'absolument toutes les cases cochées s'avèrent être fausses. Toutes.

En particulier la derniere: ils sont particulierement conscients que l'utilisation abusive n'entraine pas (rien que pour eux) la resiliation de leurs comptes.
Inscrit le 02/04/2010
1037 messages publiés
Typhus, le 16/08/2012 - 19:39
"Le blogueur anonyme n'a donc que deux solutions...".
Une troisième solution: re-publier les videos (en les modifiant legerement pour modifier leur signature) et mettre en commentaire la raison de cette nouvelle publication

ContentID empeche ce genre de manip': la nouvelle video est identifiee a la premiere et automatiquement bloquee.
Inscrit le 03/10/2011
6022 messages publiés
Le blogueur anonyme n'a donc que deux solutions : renoncer à ses vidéos hébergées sur YouTube (qui de toute façon semble se diriger vers la fin de l'anonymat), ou renoncer à son anonymat pour se défendre des fausses accusations.
La 3ème solution, c'est de mettre des conneries dans ses identifiants.
A priori, si je suis blogueur anonyme, c'est pas pour foutre mon nom partout et en particulier sur Google.
Inscrit le 07/10/2011
1972 messages publiés
Inscrit le 20/07/2006
1004 messages publiés
Je pense que passer par un bureau d'avocats pourrais arranger tout, ce serais l'identité du bureau d'avocats qui serais donner et pas celui du client.
Inscrit le 27/10/2008
613 messages publiés
Ouais... Après tout, mettre une vidéo sur YouTube n'est pas un droit fondamental. C'est YouTube qui doit décider de ce qu'on dépose chez lui (ou chez elle, je ne connais pas le sexe de YouTube).

Imaginez que n'importe quel quidam décide de venir entreposer ses affaires dans votre armoire
! Vous accepteriez sans rien dire, rien vérifier
?
Inscrit le 05/10/2011
2879 messages publiés
J_P_M, le 17/08/2012 - 06:54

Imaginez que n'importe quel quidam décide de venir entreposer ses affaires dans votre armoire
!

Comparaison foireuse : c'est Youtube qui propose qu'on mette des affaires dans son armoire, parce que ça lui permet de gagner de l'argent. Alors, imagine que je te dise "Ok, tu peux entreposer ce que tu veux dans mon armoire, tant que ce que tu y mets t'appartient". Et puis un jour, un type se plaint et demande la confiscation de tes affaires parce qu'il dit que tu les lui a volées. Moi, bien sûr, sans chercher à comprendre, je les confisque et te demande de te justifier de la plainte du type. Tu trouves ça normal ? Il faut aller jusqu'au bout des comparaisons bancales.
J_P_M, le 17/08/2012 - 06:54
Vous accepteriez sans rien dire, rien vérifier
?

Justement, le problème c'est que Youtube ne vérifie rien. Quelqu'un lui demande la suppression d'une vidéo, il le fait, et c'est à la personne qui a posté la vidéo de se justifier, pas à celle qui se plaint. Heureusement que la Justice ne fonctionne pas comme ça...
Inscrit le 07/03/2006
2086 messages publiés
Youtube c'est le degré zéro de la fiabilité. Si un blogueur ou qui que ce soit veut difuser des vidéos de façon sérieuse, il faut surtout pas aller vers ce type d'hébergeur... low cost !
Bah oui, ça coute d'héberger des vidéos mais si on veut le faire sérieusement, on les héberge soi même... ou on trouve d'autres moyens plus fiables.
Inscrit le 12/09/2012
1 messages publiés
YouTube dispose d'un monopole? Que prévoient Dailymotion et Vimeo dans ce cas? (l'article aurait gagné à nous l'indiquer). Si on n'est pas content de YouTube, on change. Seulement si la concurrence fait pareil se pose la question de réglementer...
Inscrit le 08/08/2012
1843 messages publiés
Le blogueur anonyme n'a donc que deux solutions : renoncer à ses vidéos hébergées sur YouTube (qui de toute façon semble se diriger vers la fin de l'anonymat), ou renoncer à son anonymat pour se défendre des fausses accusations. Or selon elle, c'est bien pour avoir son identité et la harceler que les accusations ont été portées, sans fondement.

Il y a une 3ème solution, créer un nouveau compte sur Youtube et réhéberger les mêmes vidéos dessus en prenant bien le temps de virer les métadonnées de la vidéo (des logiciels gratuits existent pour ça). Et surtout, ne pas mettre de mot-clé sur la nouvelle vidéo et mettre un titre bidon, il faudra donc passer par le blog pour la trouver...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Août 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9