Des chercheurs japonais ont mis au point une main robotisée qui ne perd jamais au jeu "pierre-papier-ciseau". Une manière pour eux de démontrer que les machines peuvent analyser très vite le geste d'un humain, pour s'adapter et réagir en fonction.

Oui, ça ne sert à rien. Mais c’est impressionnant à regarder. Des chercheurs du laboratoire japonais Ishikawa Oku de l’université de Tokyo ont mis au point une main artificielle qui joue à « pierre-papier-ciseau » avec les être-humains. Mais malgré le caractère aléatoire du jeu, le robot gagne à chaque fois, avec un taux de réussite de 100 %.

« La reconnaissance de la main humaine peut être réalisée en 1ms avec une vision à haute-vitesse, et la position et la forme de la main humaine sont reconnus« , expliquent les chercheurs. Avant même que le joueur ait terminé son mouvement, le robot a capté la forme qu’allait prendre la main de l’homme, et s’adapte immédiatement pour jouer le meilleur coup. L’illusion est parfaite.

Evidemment, l’objectif du laboratoire n’est pas de réaliser le tricheur parfait pour « pierre – papier – ciseau ». Les chercheurs veulent avant tout démontrer la faculté pour une machine de comprendre et s’adapter très vite aux gestes d’un humain, pour collaborer dans des tâches diverses. « La technologie est un exemple qui montre la possibilité de contrôle en coopération en l’espace de quelques millisecondes« , expliquent-ils. « Et cette technologie peut être utilisée pour assister un humain par des mouvements et pour coopérer entre des humains et des robots sans délai« .

De quoi ouvrir de nouvelles perspectives pour la robotique industrielle dans les usines. Un domaine où la France accuse un sérieux retard sur ses concurrents allemands ou japonais.

(PS : L’histoire ne dit pas si le robot est aussi doué à la variante « pierre – papier – ciseau – lézard – Spock » illustrée dans The Big Band Theory)

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos