Microsoft va-t-il se lancer sur le marché des tablettes tactiles ? Le groupe américain doit faire une annonce d'envergure lundi prochain, selon le carton d'invitation envoyé à la presse. Si plusieurs hypothèses se bousculent, celle de la tablette paraît la plus crédible.

Quelle annonce Microsoft prévoit-il de faire lundi prochain ? Ces dernières heures, plusieurs médias américains ont indiqué avoir reçu une invitation de la part de la firme de Redmond pour assister à un évènement spécial à Los Angeles. Si son contenu n’a évidemment pas été divulgué par le géant des logiciels, celui-ci a promis une annonce « majeure« .

À partir de là, plusieurs hypothèses plus ou moins vraisemblables se bousculent. Microsoft va-t-il parler de Windows Phone 8 ? D’une nouvelle Xbox ? De Windows 8 ? D’une liseuse électronique ? Toutes les pistes sont évoquées pour l’heure. Mais la théorie qui tient actuellement la corde est une tablette tactile conçue par Microsoft. The Wrap affirme avoir obtenu l’information d’une source interne à l’entreprise.

C’est une possibilité qui est en tout cas assez plausible au regard du parcours récent de l’entreprise. Absent du marché des tablettes numériques, Microsoft cherche aujourd’hui à rectifier le tir avec Windows 8. Le système d’exploitation sera en effet capable de gérer les tablettes. Qui plus est, Steve Ballmer avait déclaré il y a deux ans que concurrencer l’iPad était « l’urgence numéro un« .

Une urgence qui est finalement apparue toute relative, puisque Microsoft n’a pas sorti la moindre tablette en deux ans, laissant un boulevard à l’iPad mais également à toute la concurrence. Soulignons toutefois qu’il existe des tablettes conçues par des tiers qui utilisent les systèmes d’exploitation du géant américain, comme Windows 7. Quant à Windows 8, il faudra encore attendre des mois avant que l’O.S. arrive.

Pendant un temps, Microsoft a pourtant songé à commercialiser son propre produit. Le projet a toutefois été annulé en avril 2010, alors qu’il présentait une certaine originalité. Courier, c’était son nom, était doté de deux écrans tactiles. Mais Microsoft a finalement laissé tomber, estimant que Courier était d’abord un « concept technologique » sans véritable ambition commerciale.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés