Comme nous l’indiquions plus tôt en listant les 54 demandes françaises, l’ICANN a publié mercredi la liste intégrale des 1931 demandes de gestion de nouveaux noms de domaine de premier niveau (TLDs). Elle devra ensuite retenir entre 500 et 1 500 dossiers, qui seront autant de nouvelles « extensions » de noms de domaines qui s’ajouteront aux 22 domaines génériques actuels (.org, .com, .net, etc.),et aux 280 domaines nationaux (.fr, .de, .co.uk, etc.).

En consultant la liste, nous pouvons constater que :

  • 45 % des 1931 demandes de nouveaux TLD proviennent des Etats-Unis (882 demandes)
  • Le plus gros demandeur de nouveaux TLD est Google, qui a utilisé le prête-nom de « Charleston Road Registry » pour déposer 101 demandes de TLD, parmi lesquels les .free, .buy, .book, .kid, .shop, .plus, .music, .play, .app, etc.
  • Amazon a déposé 76 demandes, essentiellement sur des termes génériques (.deal, .music, .cloud, .game, . read, .mail, . shop…).
  • Microsoft n’a déposé que 11 demandes, toutes pour protéger ses marques (.office, .live, .windows, .skydrive, .bing,…), à l’exception d’un .docs.
  • Les TLD les plus sollicités sont le .LLC (équivalent d’un .SARL français) et le .App, avec 13 demandeurs chacun. Parmi les autres très populaires figurent le .art (9 demandes), .blog (9 demandes), .home (11 demandes), ou .inc (10 demandes). Les demandes qui sont ainsi en concurrence seront mis aux enchères.
  • La quasi totalité des noms de domaine de premier niveau demandés sont anglophones.
  • En France, les seuls acteurs des télécoms à avoir demandé de nouveaux TLD sont OVH, SFR et Orange, via sa filiale britannique.
  • Facebook et Twitter n’ont demandé aucun TLD.
  • En faisant payer 185 000 dollars par dossier, l’ICANN a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 350 millions de dollars, uniquement pour traiter l’appel d’offres. L’organisation touchera davantage avec les annuités payées par les demandeurs acceptés (25 000 dollars par TLD et par an), et avec les mises aux enchères des domaines les plus concurrentiels.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés